mercredi, octobre 27, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 27 October 2021 à 4:30 4 h 30 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 27 October 2021 à 4:30 4 h 30 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 27 October 2021 à 4:30 4 h 30 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 27 October 2021 à 4:30 4 h 30 min

l'info en continu

Félix Tshisekedi a réceptionné les revendications des professeurs de l’UPN et de l’UNIKIN

- Publicité-

Le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu dimanche 6 septembre 2020 les représentants des professeurs de l’Université de Kinshasa et ceux de L’Université Pédagogique Nationale, rapporte la presse présidentielle.

President de l’Apukin , le Professeur Mathieu Bokolo et son collègue EKWAMPOK KANDUM, représentant le collectif de l’UPN, ont présenté au Chef de l’État les revendications de leur corporation enseignante qui se résument principalement par l’amélioration de leurs salaires ainsi que l’épineuse question des crédits des véhicules attribués aux professeurs.

- Publicité-

Le Chef de l’État est resté très attentif aux doléances des enseignants et a promis d’y apporter une suite favorable.

Le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a indiqué à ses interlocuteurs que, nonobstant les difficultés liées aux conditions de travail des formateurs, tout doit être mis en œuvre afin d’éviter une année académique blanche .

Le 15 août 2020, le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’était rendu au campus de l’UNIKIN pour la remise des homes d’étudiants entièrement réhabilités par le gouvernement de la République.

S’adressant aux étudiants, il avait pris l’engagement de s’impliquer personnellement afin que les conditions soient améliorées aussi bien pour les professeurs que pour les étudiants.

Le Président de la République a réitéré sa promesse de se rendre à l’UPN pour constater de visu les problèmes posés par les représentants des professeurs.

Cette rencontre dominicale des professeurs d’universités a été facilitée par la Conseillère du Chef de l’État au collège juridique et administratif, Nicole Bwatshia, professeure d’université.

Les activités académiques restent paralysées dans plusieurs établissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, malgré la reprise des cours décidée par le gouvernement.

Pour cause, les collectifs des professeurs menacent d’aller de nouveau en grève pour réclamer l’amélioration de leurs conditions sociales.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU