jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min

l'info en continu

RDC: la note d’information du ministre de l’ESU sur le processus du lancement de la mise en place des Comités de Gestion dans certains Etablissements Publics de l’ESU a été adoptée

- Publicité-

Dans sa note d’information sur le processus du lancement de la mise en place des Comités de Gestion dans certains Etablissements Publics de l’ESU soumis au conseil des ministres de ce vendredi 04 septembre 2020, le Ministre de l’ESU Thomas Luhaka a rappelé la nécessité de procéder à une sérieuse évaluation de la situation et à la mise en place d’une stratégie pour faire face aux défis, notamment par la nomination des animateurs et dirigeants des établissements d’enseignement supérieur et universitaire concernés.

C’est à cette tâche que se sont attelés les responsables des Conseils d’administration des Universités (48), des Instituts Supérieurs Pédagogiques (232) et des Instituts Supérieurs Techniques, Artistiques et Technologiques (275).

- Publicité-

Parmi les critères relatifs à l’examen des mises en place à intervenir, il a été retenu la vacance des postes, le dépassement du mandat statutaire ou le dysfonctionnement des Comités de Gestion desdits établissements.

Il a été également souligné la nécessité d’adopter une stratégie de mise en place progressive.

Quant aux critères de nomination des membres des Comités de Gestion, il a été rappelé la nécessité de respecter scrupuleusement ceux qui sont prévus dans la Loi-cadre (Article 153) et dans la Loi n°18/038 du 29 décembre 2018. A cet effet, les candidatures seront examinées par les Conseils d’Administration desdits établissements, qui feront ensuite des propositions au Ministre de l’Esu.

Enfin, il a été rappelé la nécessité que les nominations des candidats retenus soient faites par les autorités matériellement compétentes selon les cas, et ce, conformément à la règlementation applicable en la matière.

Après débats et délibération, cette note a été adoptée.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU