mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min

l'info en continu

Trente-quatre (34) détenus de la prison de Mbanza-Ngungu ayant bénéficié de la grâce présidentielle ont été libérés

- Publicité-

Trente-quatre détenus de la prison centrale de Mbanza-Ngungu ayant bénéficié de la grâce présidentielle ont été libérés, rapporte l’ACP.

C’était lors d’une cérémonie organisée en présence du chef de division unique des Cataractes Samuel Masumu Ntotila, de l’administrateur du territoire a.i. de Mbanza-Ngungu Luc Makiadi Mamonekene Buka qu’accompagnait son assistant, Didier Nsimba Mabeka, et du directeur de cette maison carcérale, Trésor Malonda.

- Publicité-

Le chef de division unique des cataractes a remercié le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour cette mesure de grâce, avant d’inviter les personnes libérées à observer un comportement civique et une conduite exemplaire de manière à ne plus récidiver.

L’administrateur du territoire a.i de Mbanza-Ngungu a invité la population à demeurer vigilante, assurant que les récalcitrants vont subir la rigueur de la loi.

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Mbanza-Ngungu, Jacques Tshamala Tshitenge a annoncé qu’une deuxième vague de libération aura lieu prochainement pour les détenus condamnés à des peines inférieures à 10 ans.

Pour le directeur de ce centre de rééducation, cette libération aura de l’impact par rapport à la population carcérale de sa maison pénitentiaire.

Le chef d’antenne territoriale de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH)/Mbanza-Ngungu, Guy Matuasilua Malungane s’est dit satisfait de l’exécution de l’ordonnance présidentielle.
38 autres détenus de cette même prison condamnés pour les infractions bénignes avaient bénéficié en avril dernier d’une libération conditionnelle pour éviter la contamination à grande échelle des détenus à la covid-19.

Actuellement indique l’ACP, la prison centrale de Mbanza-Ngungu dispose d’une population de 357 pensionnaires dont 8 femmes et 2 nourrissons.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...