mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min

l'info en continu

Irruption des milices CODECO à Bunia, les autorités démentent une incursion et parlent d’une discussion de leur prise en charge par l’armée

- Publicité-

Un groupe de miliciens CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo) est entrée ce matin de ce vendredi 04 septembre 2020 dans la ville de Bunia créant une veritable psychose auprès de la population locale.

Armés et ayant sur leurs têtes des bandes en couleur blanche, une partie de ces bandits se seraient rendus au bureau du secteur opérationnel des « FARDC », à la périphérie Sud-Ouest de Bunia et une autre vers la prison centrale de Bunia sans qu’aucun coup de tir ne soit tiré ni accrochage avec l’armée régulière.

- Publicité-

Du côté des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), on dément toute incursion des rebelles dans la ville mais on parle d’une entrée négociée.

Interrogé par les médias locaux sur cette présumée incursion, le porte-parole du secteur opérationnel de l’Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, affirme que ces miliciens sont à Bunia pour déposer les armes et discuter de leur prise en charge par l’armée.

« Ces miliciens sont venus dans la ville de Bunia auprès de la 32è région militaire pour négocier leur prise en charge vu que là où ils étaient regroupés, ils n’étaient plus approvisionnés faute des moyens. C’est pourquoi, ils ont dit qu’ils sont venus déposer les armes et ont porté des bandeaux blancs et des drapeaux blancs comme symboles de paix », a déclaré le Lieutenant Jules Ngongo.

S’agissant des miliciens qui ont entouré la prison centrale de Bunia, Jules Ngongo parle d’une circonstance hasardeuse.

« Ils se sont retrouvés là par hasard pour réclamer la libération de quelques uns de leurs emprisonnés suite aux exactions commises », a-t-il précisé.

Et de conclure: « La population n’a pas à s’inquiéter. La police et l’armée entourent ces miliciens par mesure de précaution pour éviter tout débordement ou dérapage ».

Idem du côté du maire de la ville de Bunia, Ferdinand Lebilye, affirme aussi que les autorités étaient au courant de l’entrée de ces hommes armés dans la ville et que les dispositions ont été prises pour garantir la sécurité de la ville et des habitants.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...