lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Dossier Bukanga Lonzo : Matata Ponyo, acculé, demande l’audit de l’Inspection Générale des Finances

- Publicité-

« Il serait dès lors recommandable, au regard des appréhensions de mauvaise gouvernance évoquées précédemment, que l’Inspection Générale des Finances se saisisse du dossier, contrôle l’ensemble des comptes inhérents à ce projet, dès le début des travaux jusqu’à ce jour, afin que la lumière soit établie sur l’ensemble des opérations financières liées à ce projet, et que toutes les responsabilités de détournement éventuel des fonds publics soient établies », peut on lire dans une correspondance dont une copie est parvenue mercredi 02 septembre 2020 à Politico.cd.

La lettre est adressée à l’inspecteur général des finances, chef de service de l’Inspection Générale des Finances (IGF), Jules Alingete.

- Publicité-

L’ancien Premier ministre et sénateur Augustin Matata Ponyo l’appelle à se saisir du dossier relatif au projet du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo.

Il est question, pour lui, de faire un audit sur ce projet et d’établir les responsabilités de l’éventuel détournement des fonds publics.

Dans sa lettre, il réclame des enquêtes sur la gestion de ce projet, et insiste sur le fait qu’il n’était pas gestionnaire du projet.

« Nous ne pouvons qu’appuyer la volonté du Chef de l’État d’améliorer la gouvernance dans la gestion des affaires publiques, laquelle couplée à un leadership de qualité constitue la condition sine qua non au décollage économique de notre pays », a-t-il indiqué.

À son avis, la bonne gouvernance et le leadership de qualité ont toujours été le leitmotiv de toute sa gestion de la chose publique dans toutes les différents postes dans lesquels il a eu à exercer.

 « Je voulais rappeler à votre meilleure attention que la bonne gouvernance et le leadership de qualité ont toujours été le leitmotiv de toute ma gestion de la chose publique en tant que Directeur général du Bureau Central de Coordination ( BCECO), ministre des Finances et Premier Ministre », rappelle l’artisan de l’immeuble intelligent, l’Hôtel du gouvernement.

« À ce titre, pour l’honneur de la République et du peuple congolais, j’encouragerai par la suite un audit financier global de tous les projets exécutés sous ma responsabilité de 2003 à 2016 », a-t-il assuré.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU