mercredi, octobre 27, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 27 October 2021 à 4:30 4 h 30 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 27 October 2021 à 4:30 4 h 30 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 27 October 2021 à 4:30 4 h 30 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 27 October 2021 à 4:30 4 h 30 min

l'info en continu

Bunia : la disette alimentaire et en produits pharmaceutiques fait des morts à la prison centrale

- Publicité-

La disette a élu domicile à la prison centrale de Bunia, en Ituri. Les pensionnaires de cette maison carcérale connaissent, depuis une semaine, une rupture de stocks en nourriture et en médicaments.

Ils vivent dans des conditions infrahumaines. Le directeur de la prison, qui livre cette information à politico.cd, indique que tous les stocks alimentaires sont épuisés, les prisonniers ne vivent que de la bouillie.

- Publicité-

Par conséquent, deux détenus sont morts mardi 1er septembre 2020 des suites de cette malnutrition et quatre autres sont entre la vie et la mort.
Le responsable de cet établissement de rééducation craint que cette situation puisse avoir des conséquences néfastes sur le plan sanitaire et mental de ces personnes privées de leurs libertés.

D’où, son appel à l’intervention de toute personne de bonne volonté pour remédier tant soit peu à cette situation de précarité qui caractérise à ce jour là prison centrale de Bunia.

« La situation alimentaire est très catastrophique à la prison centrale de Bunia. Nous avions 4 sacs de farine. Depuis le lundi passé, les détenus ne mangent pas, ils ne boivent que la bouillie. Je ne sais même pas ce qu’ils vont manger à partir de demain mercredi. Imaginez vous quelqu’un qui ne mange pas pendant deux jours ou quatre jours. Quel sera son état d’esprit ? Aujourd’hui, on enregistre 2 morts, demain nous allons compter combien ? », a ainsi alerté le major Camille Zonzi Mokonyo.

« Généralement, les détenus de la prison centrale de Bunia consomment 200 Kg de maïs à épis, 100 Kg d’haricots, 8 litres d’huile, 15 sacs de riz et 180 Kg de légumes », a précisé le directeur de cette maison carcérale.

Construite pour une capacité d’accueil de 220 personnes, la prison centrale de Bunia compte,, à ce jour, 3 092 pensionnaires.

Alfred Héritier IMANI GAIUS

- Publicité -

EN CONTINU