jeudi, octobre 21, 2021
DRC
57,402
Personnes infectées
Updated on 21 October 2021 à 12:19 12 h 19 min
DRC
5,381
Personnes en soins
Updated on 21 October 2021 à 12:19 12 h 19 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 21 October 2021 à 12:19 12 h 19 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 21 October 2021 à 12:19 12 h 19 min

l'info en continu

Décès de Delphin Kahimbi: La commission d’enquête a rendu ses conclusions ce mardi 1er septembre au chef d’état-major Célestin Mbala

- Publicité-

La commission d’enquête sur la mort mystérieuse du patron des renseignements militaires, le général Delphin Kahimbi, a publié ses conclusions, mardi 1er septembre 2020 à Kinshasa, au chef d’ État-major Célestin Mbala lors d’une cérémonie à l’État-major des FARDC, dans la commune de Ngaliema.

Dans un communiqué de presse du 06 août 2020, la Fondation Bill Clinton pour la paix (FBCP) s’est dit inquiète de l’insécurité grandissante dans la famille du général Delphin Kahimbi.

- Publicité-

Selon le même communiqué, les proches du général Kahimbi seraient détenus et subiraient des menaces.

C’est, d’abord, le neveu Olivier Makita, âgé de 23 ans, qui a été arrêté le 23 juin 2020 et mis en détention à l’ANR. Il serait impliqué dans la mort de son oncle.

Ensuite, il y a son pasteur Jérémie Kumuinuana, âgé de 38 ans, arrêté le 03 juillet 2020, au motif que le numéro de Mme Nkoy se trouvait sur son phone.

Delphin Kahimbi a été retrouvé mort à son domicile, vendredi 28 février 2020.
Le général-major Marcel Mbangu avait été désigné par le chef d’État-major général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), le général Célestin Mbala Munsense, pour diriger la commission d’enquête chargée d’élucider les circonstances de la mort du général Kahimbi.

Sa veuve Brenda Nkoy Okale a été convoquée par la commission d’enquête dans le cadre des auditions pour élucider les circonstances de la mort très suspecte du général Delphin Kahimbi.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU