jeudi, mars 4, 2021
DRC
26,247
Personnes infectées
Updated on 4 March 2021 à 7:16 7 h 16 min
DRC
4,935
Personnes en soins
Updated on 4 March 2021 à 7:16 7 h 16 min
DRC
20,601
Personnes guéries
Updated on 4 March 2021 à 7:16 7 h 16 min
DRC
711
Personnes mortes
Updated on 4 March 2021 à 7:16 7 h 16 min

l'info en continu

Attaque “armée” et viol d’une “dizaine d’élèves” à Isiro : le gouvernement du Haut-Uelé dément l’information et fixe l’opinion

- Publicité-

Le gouvernement provincial du Haut-Uelé dément des informations distillées, le lundi 31 août 2020 dans les réseaux sociaux et certains médias faisant état d’une attaque armée et un viol systématique sur une dizaine d’élèves qui ont eu lieu dans un dortoir où sont logés, depuis samedi 29 août 2020, des candidats finalistes aux épreuves hors session des examens d’État, édition 2020, venus du territoire de Rungu à Isiro.

De ce fait, le gouvernement provincial du Haut-Uelé par le canal du ministre provincial de l’EPST, genre, famille et enfants Françoise Azaro fixe l’opinion publique tant nationale qu’internationale dans une mise au point, à travers un communiqué, lu devant la presse et parvenu à POLITICO.CD.

- Publicité-

Contrairement aux autres informations, le communiqué note ce qui suit :

  1. Vers minuit de ce dimanche 30 août, ces élèves finalistes venus de Rungu, situé à 67 km de la ville d’Isiro, logés au centre diocésain charismatique ont été visité par des inconnus qui ont emporté des téléphones, de l’argent et d’autres biens de valeur.
  2. Lors de cette intrusion, une élève a déclaré avoir été violée dans un état d’inconscience. Alerté par les organisations de la société civile spécialisée dans la lettre contre la violence sexuelle, notamment la voix des opprimés, SOFEPADI, la société civile forces vives, le gouvernement a instruit le service dont la police d’enfants et de lutte contre la violence sexuelle, la mairie d’Isiro pour s’occuper de la situation.
  3. Aussitôt sur terrain, la prise en charge psychologique, médicale, sociale et judiciaire a été organisée. Ce matin, 31 août 2020, la victime ainsi que ses condisciples ont bien passé leurs épreuves de dissertation.

Dans sa suite, le gouvernement provincial du Haut-Uélé condamne avec “fermeté” cet acte qu’il qualifie “barbare” et rassure l’opinion que toutes les batteries sont mises en marche pour retrouver les auteurs tant intellectuels que matériels en vu de permettre à la justice de faire son travail.

L’exécutif du Haut-Uélé met cependant en garde les officines de cette campagne d’intoxication et prévient qu’il se réserve le droit de saisir les instances habiletées en vue d’obtenir réparation.

Rappelons que, ce lundi, la toile a été de nouveau enflammée avec des informations selon lesquelles 35 élèves ont été attaqués par des hommes armés et une dizaine, d’entre-elles, violée. Cette nouvelle “démentie” intervenait alors que les esprits sont encore élevés contre la tuerie d’au moins 5 finalistes des études primaires dans un centre de passation du TENAFEP à Masisi dans la province du Nord-Kivu.

Suite à ces informations, le ministre national de l’EPST, Willy Bakonga s’est dit “consterné, révolté et profondément choqué par le viol d’une élève finaliste à Isiro dans le Haut-Uélé, à l’aube des épreuves hors session de l’Exetat…”

Serge Sindani

- Publicité -

EN CONTINU

Sud-Kivu: “L’insécurité tue plus que Covid-19” estime le mouvement Réveil des indignés qui s’oppose à “toute forme de vaccination”

Le Ministre de la santé a réceptionné le 2 mars 2021 à l'aéroport international de N'djili, un lot de 1,7 million des doses des...

Bahati Lukwebo appelé à “corriger l’injustice” contre le PT de Steve Mbikayi

Le désormais président de la chambre haute du parlement congolais, Modeste Bahati Lukwebo, est appelé à "corriger l'injustice" dont fait l'objet le Parti Travailliste...

RDC: Félix Tshisekedi appelé à s’impliquer contre la gestion calamiteuse des biens de l’état

"Les biens de l'état soufrent du déficit de gestion orthodoxe", constate l'Association Éducative des Jeunes (A.E.J). A travers une déclaration faite depuis la ville...

RDC: “Il n’y a dans l’esprit du Chef de l’État aucune intention de franchir la limite des échéances constitutionnelles” (Porte-parole)

La dernière sortie médiatique de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), a suscité une réaction de la direction de la communication de la...

Nord-Kivu: “Le meurtre de Luca Attanasio coûtera 2 ans au Parc des Virunga pour regagner la confiance des touristes” (Ephreme Balole)

Les activités touristiques dans le parc national des Virunga reprendront progressivement, à partir 1er avril prochain. Cependant, cette relance des activités s’annonce dans un...