lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

73 écogardes du Parc National Upemba bénéficient d’une formation de renforcement des capacités

- Publicité-

Le Directeur Provincial de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) Grand Katanga, Robert Muir a officiellement lancé, le mercredi 26 août, une série de formations de renforcement des capacités de 73 eco-gardes à Kayo, station située au Sud du Parc National d’Upemba dans le territoire de Lubudi, Province de Lualaba.

Une nouvelle vision de responsabilisation et professionnalisation du personnel

- Publicité-

Selon le directeur Robert Muir, qui veut redynamiser la gestion du parc, souhaite que les eco-gardes de ce patrimoine riche en faune et flore deviennent tous des professionnels afin de mieux assumer leur mission régalienne dans la protection durable et efficace de cette « aire protégée », a-t-il confié à POLITICO.CD

Et de poursuivre : « cette formation est la première de la série des formations que l’ICCN a programmé à travers sa feuille de route, en vue de professionnaliser et rendre plus efficaces et pro actifs le personnel en charge de sécurité du Parc national d’upemba ».

Vers la normalisation et régularisation de la situation administrative du personnel de plusieurs décennies

Par cette formation des ecogardes, l’ICCN Grand Katanga se fixe également l’objectif de maitriser l’effectif du personnel du PNU, « régulariser la situation administrative et financière conformément au plan de gestion durable de ce patrimoine », a précisé le directeur Muir.

Et de continuer :

« Ainsi apporter une solution définitive au phénomène des unités dites – inconnues – constituées des agents en situation irrégulière qui, malheureusement prestaient sans qualité ni mandat dans cette aire protégée depuis plusieurs décennies ».

Il sied de signaler que, cette formation professionnelle des ecogardes est entièrement assurée par les instructeurs des Forces Armees de la Republique Democratique du Congo(FARDC), sous la direction du Major Mulolo Kapend.

Pendant trois mois, ce 73 Eco-gardes dont la majorité proviennent de la partie Nord-Ouest du Parc National d’upemba, dans la province du Haut Lomami, vont apprendre les tactiques de combat pour faire face à toute éventualité dans l’exercice de leur fonction.

Ensuite, ils vont être formés en rapport avec l’eco-tourisme, la gestion durable de l’écosystème et celles liées à la conservation de la nature, a précisé le Major instructeur Mulolo Kapend.

Une formation similaire sera également organisée et assurée par les instructeurs ESPA en collaboration avec ceux des FARDC, va débuter dans le tout prochain jour à la station de Lusinga, quartier général du Parc Upemba à Mitwaba, dans la Province du Haut Katanga, nous a confié le directeur provincial de l’ICCN

Signalons pareil que, avant de quitter le site de Kayo, le directeur provincial de l’ICCN Robert Muir a assisté à la cérémonie de prise de fonction du nouveau Conservateur Assistant et chef de secteur Sud de ce patrimoine animalier et touristique.

Le Conservateur Assistant, Christophe Ngoy Kabwe, selon la volonté de sa hiérarchie, remplace le Conservateur Assistant Wicleef Kaboja Ngeleka à ce poste.

Promu chef adjoint de site du parc National de Kundelungu. Il aura le devoir de protéger et pérenniser les acquis, fruits du partenariat du gouvernement congolais avec ses partenaires impliqués dans la promotion et protection de la biodiversité.

Adrien Ambanengo

- Publicité -

EN CONTINU