mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

l'info en continu

Démantèlement des inciviques à Kinshasa: le FCC pointe du doigt l’UDPS exige une enquête minutieuse et approfondie

- Publicité-

À la suite du démantèlement le jeudi 27 août par la police d’un groupe des inciviques après une opération au quartier Kingabwa, dans la commune de Limete, le Front Commun pour le Congo, FCC est monté au créneau et dénonce l’existence attestée des bases abritant des milices se revendiquant de l’UDPS, à Kingabwa, à Kinshasa et à Kasumbalesa, dans le Haut- Katanga.

La conférence des Présidents du président de cette plate-forme condamne cette pratique qui porte atteinte aux acquis démocratiques et exige une enquête.

- Publicité-

« Le FCC dénonce l’existence attestée des bases abritant des milices se revendiquant de l’UDPS, à Kingabwa, à Kinshasa et à Kasumbalesa, dans le Haut- Katanga. La conférence des Présidents condamne cette pratique qui porte atteinte aux acquis démocratiques et exige une enquête. https://t.co/vRVC2upcJj, » lit on sur le compte tweeter du FCC le 29 août 2020.

Dans un communiqué rendu public ce 29 août 2020, le FCC dit en raison des similitudes observées entre les activités menées par ces groupes des hors- la- loi, identifiés également à Kasumbalesa, dans la province du Haut Katanga, craindre une multiplication de ces milices urbaines portant atteinte directement à l’état de droit, à la démocratie et à la sécurité des biens et des personnes.

D’où le FCC exige une enquête minutieuse et approfondie, et que la justice militaire se saisisse, en procédure de flagrance, de ces cas graves d’atteinte à la paix et la sécurité nationales afin d’identifier les commanditaires, et de leur infliger les sanctions les plus sévères.

Il sied de rappeler qu’au cours de cette opération, 23 personnes ont été arrêtées selon le communiqué de la police nationale du 27 août 2020 signé par le commissaire divisionnaire adjoint et commissaire provincial de la police Ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo Kitenge.

La police a annoncé que les enquêtes continuent pour retrouver le reste de la bande et les commanditaires de cette entreprise qu’elle qualifie de « séditieuse » qui qu’ils soient et où qu’ils soient.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...