jeudi, octobre 21, 2021
DRC
57,338
Personnes infectées
Updated on 21 October 2021 à 0:18 0 h 18 min
DRC
5,317
Personnes en soins
Updated on 21 October 2021 à 0:18 0 h 18 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 21 October 2021 à 0:18 0 h 18 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 21 October 2021 à 0:18 0 h 18 min

l'info en continu

Attaque des élèves finalistes à Masisi: L’UNICEF appelle toutes les parties au conflit à protéger les écoles et assurer la sécurité des enfants conformément au droit international

- Publicité-

Dans un communiqué de presse de ce vendredi 28 août 2020, l’UNICEF condamne la mort tragique d’élèves finalistes dans la province du Nord-Kivu

Des élèves finalistes ont perdu la vie hier dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu, suite à une confrontation entre les forces de l’ordre et un groupe armé à proximité d’un centre d’examen. 

- Publicité-

Selon Salomon Shalumoo Tsambali, Directeur de la Province Educationnelle du Nord-Kivu, ces élèves ont trouvé la mort alors qu’ils se trouvaient à l’Ecole Primaire Ngoyi pour la deuxième journée du Test National de Fin d’Etudes Primaires.

La Présidence de la République Démocratique du Congo (RDC) a confirmé le décès de deux élèves. Les précisions sur cette attaque sont encore à déterminer et une enquête est en cours.

« L’UNICEF présente ses condoléances aux familles des enfants et condamne avec la plus grande fermeté cette attaque près d’un centre d’examen », a déclaré Katya Marino, Représentante Adjointe de l’UNICEF en RDC.

« Toutes les parties au conflit doivent protéger les écoles et assurer la sécurité des enfants conformément au droit international. », ajoute-t-il.

En 2016, la RDC a signé la Déclaration sur la sécurité dans les écoles, s’engageant ainsi à promouvoir et protéger le droit à l’éducation dans les situations de conflit armé.

L’UNICEF coopère avec le Gouvernement et ses partenaires dans les zones touchées par la violence pour fournir des kits d’apprentissage aux élèves et enseignants affectés par les conflits et mouvements de population. L’UNICEF procède aussi à la réhabilitation des écoles détruites afin d’assurer à tous une éducation équitable de qualité dans un environnement sain et protecteur.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU