mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

l'info en continu

« Avec moins de 10 000 entreprises formelles en RDC, nous sommes dans un désert entrepreneurial » ( Justin Kalumba)

- Publicité-

Le ministre des Classes moyennes, petites et moyennes entreprises, Justin Kalumba, séjourne depuis le dimanche 23 août à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, où il a procédé au lancement des travaux du projet d’Appui aux micros, petites et moyennes entreprises, financé à hauteur de 100 millions de dollars américains par la Banque mondiale à travers le gouvernement de la RDC.

Ce projet concerne 4 villes du pays, notamment Goma, Lubumbashi, Kinshasa et Matadi.

- Publicité-

Dans son mot de circonstance, le ministre Justin Kalumba Mwanangongo est revenu, notamment sur le niveau entrepreneurial de la RDC qu’il a jugé de « dessert » avec moins de 10 000 entreprises sur l’ensemble du pays.

«Comprenez que nous avons une superficie de 2,345 000 km², mais opérationnellement, ce pays compte sur le terrain moins de 10 000 entreprises du moins formelles puisque les autres sont dans l’informel », a dit Justin Kalumba.

« Quand on fait une ratio pour avoir la densité entrepreneurial dans notre pays, on arrive à quelque chose comme 0,004 entreprise au km². Nous sommes donc un désert entrepreneurial, voilà le contexte, » a-t-il poursuivi.

Le ministre des . Classes moyennes, petites et moyennes entreprises a également abordé la question de la crise sanitaire avec la déclaration de la pandémie du coronavirus.

« C’est dans ce contexte que cette crise sanitaire qui est sévère s’est invitée; cette crise, elle est sévère aussi dans sa répercussion financière », a-t-il ajouté.

Le ministre Justin Kalumba a révélé qu’en période de cette crise sanitaire, au mois de juin il y a au moins 31 % d’entreprises qui ont arrêté leurs activités, selon le rapport de la FEC qui indique aussi qu’en aout, 50 % d’entreprises ont perdu au moins 30 % de leurs chiffres d’affaires.

« Si je prends un rapport financier, nous avons jusqu’à environs 980 entreprises qui ont fermé dont 89 entreprises relevant de la direction des grandes entreprises, c’est énorme pour notre pays», a-t-il ajouté.

Le ministre a pensé que pour financer les entreprises dans le contexte de cette crise sanitaire, il a fallu ce projet d’appui aux micros, petites et moyennes entreprises.

Merveilles Kiro

- Publicité -

EN CONTINU

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...