lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min

l'info en continu

Incursions des militaires Sud-Soudanais à Aru: le gouvernement de l’Ituri renforce la défense et sécurité sur le long de la frontière avec le Soudan du Sud

- Publicité-

Le gouverneur de province de l’Ituri ad intérim Martin Chalo Dudu a annoncé le déploiement des éléments de forces de sécurité et de défense à la frontière avec la République du Soudan du Sud en territoire d’Aru pour mettre fin aux incursions des éléments de l’armée régulière de ce pays voisin, à l’issue de la réunion hebdomadaire du Centre de coordination des opérations (CCO) à l’état-major de la 32e région militaire des FARDC.

Selon l’ACP qui rapporte l’information, l’exécutif provincial de l’Ituri a également annoncé le déploiement de militaires des FARDC dans l’autre territoire frontalier de Mahagi précisément en chefferie des Mokambo pour dissuader les forces négatives de la CODECO en errance dans cette contrée de l’Ituri.

- Publicité-

Martin Chalo Dudu a lancé à cet effet un appel pressant aux miliciens de la CODECO qui continuent à hésiter à se rendre au site de regroupement à s’engager dans le processus de la pacification de cette jeune province, poursuit l’agence congolaise de presse.

En rappel, une centaine de militaires du Soudan du Sud signent d’incursions simultanées depuis juin 2020 dans trois localités congolaises notamment Kimba, Liku et Nyangaray 1, en chefferie de Kakwa, dans le territoire d’Aru (Ituri).

La société civile locale a indiqué le 06 juin que c’était pour la cinquième fois en l’espace d’une semaine que cette force étrangère fait intrusion dans ce coin de la RDC, vidé de leurs habitants.
Ces militaires de l’armée régulière du Soudan du Sud lourdement armés se sont introduits d’abord au village de Kimba en chefferie de Kakwa, qui se trouve juste à la frontière entre les deux pays.

Pour sa part, l’armée a reconnu ces incursions étrangères sur le sol Congolais. Le porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo avait affirmé, en juin, que cette force étrangère vient parfois piller les biens des citoyens congolais qui ont abandonné leurs villages.

Depuis lors, les forces armées Congolaises rassurent cependant que des dispositions sont prises pour éviter des nouvelles infiltrations de ces militaires Sud-Soudanais.

Serge SINDANI / POLITICO.CD

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Mis sur pied d’un cadre de concertation qui permettra de passer en revue toutes les situations du tourisme à Kinshasa

Le Ministre du Tourisme YVES BUNKULU ZOLA et Ministre provincial de l'environnement de Kinshasa, DIDIER TENGE TE LITO ont décidé de mettre...

Elysée Munembwe: « L’entrepreneuriat féminin est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique »

« L’entrepreneuriat féminin  est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique, au vu du nombre des femmes qui s’y adonnent.

RDC: Les dessous de querelles autour des mises en place à l’OGEFREM

Plusieurs agents, cadres et hauts cadres de l’OGEFREM ont apporté leur soutien aux nouvelles mises en place effectuées par le Directeur général...

Les agents et cadres de l’OGEFREM appellent le conseil de ministre à revoir sa décision de lever les mises en place effectuées au sein...

Depuis l'époque du DG Kikwa il n'y a jamais eu de mise en place à l'OGEFREM. Il avait donné quelques promotions sélectives...

Croix rouge: Élaboration du plan de système de réponse aux catastrophes et urgences sanitaires

Les participants à l'atelier d'élaboration du plan de réponse aux catastrophes et urgences sanitaires tenu du 09 au 13 septembre 2020, à...