mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

l'info en continu

Restrictions des voyages non essentiels pour l’UE: les autorités congolaises ont proposé à l’union Européenne d’élargir la liste des bénéficiaires aux voyages d’affaires

- Publicité-

La Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères Marie Tumba Nzeza a fait rapport au Gouvernement sur l’audience accordée à l’Ambassadeur de l’Union Européenne à propos de la levée des restrictions des voyages non essentiels pour les ressortissants des pays tiers au cours de la 44e réunion du conseil des ministres tenue ce vendredi 14 août 2020.

Conformément aux recommandations de la 42ème réunion du Conseil des Ministres, Madame la Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères a reçu en audience Monsieur l’Ambassadeur de l’Union Européenne en République Démocratique du Congo.

- Publicité-

Cette rencontre avait pour objet de recevoir de ce diplomate des explications sur les critères ayant prévalu à la détermination par le Conseil de l’Union Européenne de la liste des quinze pays bénéficiaires de la levée des mesures de restrictions prises par ce dernier organe.

A cette rencontre étaient associés le Ministre près le Président de la République et le Vice-Ministre de la Santé.

D’après l’Ambassadeur, les mesures prises dans le contexte de la pandémie de la COVID-19 sont purement sanitaires et non migratoires.

En ce sens, elles ne constituent pas une quelconque discrimination à l’égard de notre pays.

Par ailleurs, elles affectent uniquement les voyages non essentiels du point de vue de l’Union Européenne. Certaines  catégories de personnes de nationalité congolaise ne sont pas concernées.

L’Ambassadeur a informé la partie congolaise de ce que la liste des pays exclus n’est pas rigide, car soumise à un réexamen toutes les deux semaines.

Monsieur l’Ambassadeur a donné les critères d’ordre sanitaire ayant déterminé les décisions du Conseil Européen.

La partie congolaise a fait savoir à l’Ambassadeur que lesdits critères semblaient empreints de subjectivité, alors que certains critères tels que l’incidence, la prévalence et le taux de létalité eussent pû apparaître comme plus objectifs.

La partie congolaise a, par ailleurs, proposé d’élargir la liste des bénéficiaires aux voyages d’affaires. En conclusion, il a été décidé de la mise sur pied d’un Comité Technique conjoint chargé d’évaluer les mesures prises par la RDC.

A la suite des débats qui ont suivi ces explications, il a été adopté le principe de se référer au Comité National de Coordination, une structure du Ministère de la Santé qui gère toutes les questions liées aux épidémies.

En effet, dans cette structure siègent les représentants des partenaires dont ceux de l’Union Européenne, à même de fournir des données fiables de l’évolution de la pandémie dans notre pays. Celles-ci devraient être produites aux instances européennes compétentes afin de juger en parfaite connaissance de cause l’évolution de la situation de la RDC en la matière.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...

DGDA : action disciplinaire contre le DG a.i. Nkongolo pour « suspension des avantages accordés à certaines entreprises »

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a ouvert une action disciplinaire contre le Directeur général a.i. de la Direction Générale des douanes...

Beni : Aimé Ngoy Mukena stigmatise la manipulation des jeunes pour la déstabilisation de la RDC

Lors d'un point de presse dimanche 27 septembre 2020 à Beni (Nord-Kivu), le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a...