mercredi, octobre 27, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 27 October 2021 à 3:30 3 h 30 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 27 October 2021 à 3:30 3 h 30 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 27 October 2021 à 3:30 3 h 30 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 27 October 2021 à 3:30 3 h 30 min

l'info en continu

Un ressortissant chinois a été tué lors d’une attaque contre un camp minier géré par Zijin Mining Group Co 601899.SS

- Publicité-

Un ressortissant chinois a été tué lors d’une attaque contre un camp minier géré par Zijin Mining Group Co 601899.SS aux petites heures du matin mardi dans le sud de la République démocratique du Congo, selon un rapport publié sur le site web de la société cité par une dépêche de Reuters.

Selon le rapport, l’employé en question a été abattu dans la mine de ciment et de calcaire de Carrilu, dans la province de Lualaba, alors que le personnel du camp tentait d’éloigner sept attaquants.

- Publicité-

Un ressortissant congolais a également été blessé lors du raid, mais son état de santé n’a pas été considéré comme dangereux.

Le gouverneur de Lualaba et le ministre provincial des mines n’ont pas répondu immédiatement à une demande de commentaires, indique Reuters.

La société a déclaré que l’incident n’avait pas affecté les opérations de son projet Kamoa-Kakula Copper, une joint-venture avec Ivanhoe Mines IVN.TO qui est considérée comme la plus grande découverte de cuivre à haute teneur non développée au monde.

Malgré les risques de sécurité, le Congo a attiré des milliards de dollars d’investissements de la part des mineurs chinois ces dernières années. En avril, trois ressortissants chinois ont été tués dans la province de l’Ituri, au nord-est du pays. (Article complet)

Selon Reuters, Zijin a acheté une participation majoritaire dans la mine Carrilu à Kolwezi, près de la frontière zambienne, en juin dernier pour environ 38 millions de dollars, selon le rapport annuel 2019 de la société.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU