jeudi, octobre 1, 2020
DRC
10,685
Personnes infectées
Updated on 1 October 2020 à 14:04 14 h 04 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 1 October 2020 à 14:04 14 h 04 min
DRC
10,165
Personnes guéries
Updated on 1 October 2020 à 14:04 14 h 04 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 1 October 2020 à 14:04 14 h 04 min

l'info en continu

Nord-Kivu: la province conscientise les chefs des confessions religieuses en prélude de la reprise des cultes

- Publicité-

Le calendrier de déconfinément de la RDC prévoit la reprise des cultes religieux, le samedi 15 Août 2020. Au Nord-Kivu, face à la flambée des cas positifs de la Covid-19 observée ses derniers jours, le gouvernement provincial a décidé de réunir les chefs des confessions religieuses non seulement pour les mettre en garde, mais aussi pour les réarmer dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

Sous la direction du vice-gouverneur du Nord-Kivu, Marie Lumoo Kahombo, faisant l’intérim de son titulaire en mission, en présence des ministres de la Santé et celui de la Justice, cette rencontre a commencé par la présentation de la situation actuelle de la pandémie en province, un tableau sombre vu qu’en termes de nouveaux cas enregistrés, le Nord-Kivu est actuellement en tête sur le territoire nationale.

- Publicité-

Le ministre provincial de la Santé a dit qu’ensemble, ils ont constaté que cette situation est due à un relâchement qui s’observe surtout dans la ville de Goma qui regorge à elle seule 90 % des cas. Kakule Kanyere Moïse a précisé que les chefs des confessions religieuses ont été d’accord que les mesures barrières soient de rigueur dans les églises pour éviter le pire.

Chaque fidèle doit mettre correctement le cache-nez, se laver les mains à la porte, respecter la distanciation sociale à l’intérieur et à la fin de chaque culte, les églises devront être désinfectées.

Au nom des chefs des confessions religieuses, l’évêque catholique de Goma a ajouté que parmi les mesures à observer, il y aussi l’interdiction des personnes malades de se rendre au culte et le refus aux parents d’amener les enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge d’aller à l’école au culte.

Mgr Willy Ngumbi Ngengele a dit que les chefs des confessions religieuses ont conscience du danger que traverse la province et sont déterminés à faire respecter ses mesures pour ne pas transformer les lieux des cultes en endroits de contamination de cette pandémie. Et d’ajouter que tous comptent sur la discipline des fidèles, tout en multipliant les sensibilisations.

Augustin Mosange(@mosange1)/Icikivu.com

- Publicité -

EN CONTINU

Indexée dans des présumés abus sexuels, l’OMS promet une enquête interne

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a promis, mardi 29 septembre, que tout membre de son personnel travaillant dans le cadre de...

Molendo Sakombi et Mgr Ambongo prennent l’engagement de trouver des solutions aux conflits fonciers entre l’église Catholique et les tiers, par des voies légales

Echange fructueux entre le Ministre des affaires Foncières Molendo Sakombi et Cardinal Fridolin Ambongo ce mercredi 30 septembre 2020 au Centre Lindonge.

RDC : « Nous importons pour 1 milliard, 2 milliards de dollars l’an, soit presque le tiers de notre budget, le produit qui nous...

Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, est arrivé mercredi 30 septembre 2020 à Gemena, dans la province du Sud Ubangi, dans...

RDC : baisse des violations des droits de l’homme en août 2020 (BCNUDH)

Le Bureau Conjoint des Nations Unies aux droits de l'homme (BCNUDH) a documenté 669 violations des droits de l'homme sur tout le...

RDC : la Monusco exprime son soutien à l’appel du président Tshisekedi à l’ONU

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) a exprimé son soutien à l'appel lancé, mardi 22 septembre 2020,...