l'info en continu

Paix dans le Kivu: Le PNEC projette une marche pacifique le 29 août 2020 à Kinshasa

- Publicité-

Le Parti national pour la nouvelle énergie du Congo (PNEC), organisera, le samedi 29 août 2020, une marche pacifique pour sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur l’urgence et la nécessité de travailler en vue de mettre fin aux massacres et à l’insécurité récurrente dans le Grand Kivu depuis plus de deux décennies, a annoncé dimanche Michel Mwika, le président national de cette formation politique.

Le PNEC, a-t-il dit, s’indigne et veut alerter le Congo et le Monde, lassée du désastre humain qui sent le complot international dans le Grand Kivu.

- Publicité-

« Chaque fois que le monde se souvient de la Shoah, du génocide rwandais… Il doit savoir qu’il y a un peuple en République démocratique du Congo qui vit un cocktail des crimes et d’injustice dans le silence et l’insouciance du monde », a déclaré Michel Mwika.

« Il est à présent temps que cela cesse et cela passe par notre implication collective. Comme un seul homme, levons-nous pour la paix et marchons pour la paix dans le Grand Kivu. Combien faut-il qu’il y ait des morts pour que nous puissions, une bonne fois pour toutes, nous réveiller de notre profond sommeil ? », s’est-il interrogé.

Et d’ajouter que « c’est depuis plus de deux décennies que la RDC vit un désastre humanitaire sous le regard indifférent des Congolais et de la communauté internationale. Le monde a connu la première et la deuxième guerre, Israël a connu la Shoah, le Rwanda a connu un génocide, mais ce que connaît le Grand Kivu est un désastre humanitaire inqualifiable. Il y a pire que le drame du grand Kivu, c’est l’indifférence, le silence du Congo et de l’humanité toute entière », a décrié le président national du PNEC.

Kashama

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU