l'info en continu

Malgré la présence de leurs militants à la marche de l’UNC, « Pas d’alliance entre l’AFDC-A de Modeste Bahati et l’UNC de Vital Kamerhe » (Philippe Unji, Sec.nat AFDC-A)

- Publicité-

Malgré la forte mobilisation de leurs militants et la présence remarquée de leurs drapeaux lors de la manifestation de l’Union pour la Nation congolaise ce vendredi 07 août 2020 pour réclamer la libération de Vital Kamerhe, l’AFDC-A du sénateur Bahati Lukwebo dément un quelconque rapprochement entre les deux plate-formes.

C’est ce qu’a précisé Philippe Unji, secrétaire national de AFDC-A/ Aile Bahati Lukwebo.

- Publicité-

Ce dernier indique qu’il n’y a pas une alliance en gestation entre l’AFDC-A et l’UNC.

« Je vous confirme qu’aucun document de cette nature n’est déjà parvenu aux instances décisionnelles de l’AFDC/A. La participation des militants de AFDC- A aux côtés de l’UNC est à titre de  de fraternité et de solidarité à l’endroit d’un frère, qui se trouve dans les geôles pénitentiaires dont les conditions de  prises en charge ne répondent aux standards requis », a expliqué Philipe Unji.

Il estime par ailleurs que l’AFDC/A ne peut souhaiter que le droit soit un fait et non slogan dans notre pays. 

« Que la volonté de son excellence  Félix Tshisekedi sur cette visite soit un fait dans notre pays bien que le tare continue à s’observer dans le processus de matérialiser ce rêve que nous soutenons tous, » a-t-il indiqué.

Dans un communiqué parvenu à Politico.cd, le Président de l’UNC, Vital Kamerhe, a adressé ses remerciements à ses militants, à l’occasion de la marche de soutien du 07 août 2020.

« Je tiens à remercier, ce soir, chacune et chacun de vous, qui a bravé la peur pour réclamer ma libération sans condition en ce moment difficile que je traverse dans la prison Centrale de makala », avait-il dit.

Et de continuer :

« Vous m’avez soutenu durant ces 120 jours de ma détention, vous aviez témoigné votre amour, votre attachement indéfectible à ma personne dont le sacrifice consenti depuis plus de 30 ans consiste à instaurer dans notre pays un état de droit et de paix, gage de liberté et du développement d’une nation démocratique ».

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU