lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min

100.000 Dollars d’honoraires des avocats de la République: Jean. B Mayo a réservé une fin de non recevoir à la demande des fonds à titre provisoire de Célestin Tunda

- Publicité-

JB Mayo a réservé une fin de non recevoir à la demande des fonds à titre provisoire sur les honoraires en faveur de ses deux avocats de la république introduits par Célestin Tunda.

Dans une correspondance parvenue à Politico.cd, Jean Baudoin Mayo estime que l’état actuel de trésorerie ne permettait pas d’accéder à cette requête.

En même temps, il a recadré au passage le VPM Célestin Tunda Ya Kasende en lui demandant de tenir compte du barème des honoraires en matière pénale, « tout en considérant la notoriété des avocats ayant intervenu dans la cause. »

Selon une correspondance datée du 14 mai 2020 portant « provision sur honoraires » signée par Célestin Célestin Tunda ya Kasende et adressée au VPM en charge du budget, JB Mayo, ce dernier a sollicité un fonds à titre provisoire sur les honoraires en faveur de ses deux avocats de la république. Coco Kayudi et Kaluba Dibwa, sont ces deux figures qui ont défendu la République dans le procès du ministère public contre Vital Kamerhe, Jammal et Muhima dans le procès maisons préfabriquées du programme d’urgence de 100 jours du chef de l’État.

La somme sollicitée pour les deux avocats de la république, le Bâtonnier Coco Kayudi et Me Kaluba Dibwa étaient de 200.000 USD dont 100.000 à chacun à verser dans un compte à la Rawbank.

Et pourtant, 1000 USD à 5000 USD maximum sont les honoraires réels pour les avocats en RDC.

Cette correspondance avait suscitée une polémique à l’époque au regard du montant sollicité puis du contexte lié à la condamnation de Vital Kamerhe à 20 ans des travaux forcés et aussi la banque qui devait loger les dits fonds. Une banque citée dans le dit procès comme ayant servi au blanchiment de 57 millions de dollars transférés dans le compte de Samih Jammal.

Il sied de noter que cette polémique a été accentué après la libération de Tunda Ya Kasende après sa brève interpellation, le secrétaire permanent du PPRD, parti de l’ancien président Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary avait affirmé : « On a parlé du procès de 100 jours, c’est le VPM Tunda qui a instruit le parquet pour aller enquêter sur ce qui s’est passé. C’est n’est ni un magistrat, ni un président de la république, c’est le ministre Tunda qui a fait ça, pour que l’état de droit, règne dans ce pays ».

Les partisans de Vital Kamerhe avaient crié au complot contre leur leader suite à cette série d’événements.

- Advertisement -

Thierry Mfundu

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...