lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min

Iracan Gratien à Ngoy Mukena: 14 mois d’occupation de 4 groupements en Ituri sans aucune intervention des forces de sécurité, les miliciens CODECO ont réduit les habitants en esclaves (lettre)

- Publicité-

Dans une correspondance adressée, le 04 août, au ministre de la Défense nationale et anciens combattants à Kinshasa, le député national Iracan Unen Gratien de saint-nicolas, élu de Bunia, interpelle le ministre Aimé Ngoy Mukena sur l’occupation de 4 groupements par les miliciens du groupe armé CODECO, qui ont réduit les habitants en esclaves.

D’après l’élu de Bunia, les miliciens de la CODECO, coopérative pour le développement du Congo, occupent au moins 4 groupements dans la chefferie de Makambo, en territoire de Mahagi, dans la province de l’Ituri depuis le 21 mai 2019, soit pendant 14 mois, sans intervention des forces de sécurité.

Ces assaillants sont venus du territoire de Djugu, contiguë de Mahagi et commettent toute sorte d’exactions. « Ils égorgent, violent et pillent» les habitants de Musongwa, Are, Muswe et autres groupements.

« … Cette partie du territoire congolais échappe à l’administration de l’État congolais, occupée par des miliciens CODECO en provenance du territoire voisin de Djugu. Ces intrus ont réduit en esclaves les autochtones et se sont livrés à des exploitations abusives des ressources agricoles de la place, en plus des exactions quotidiennes sur la population civile dont plusieurs cas d’assassinats, viol massif, pillage et incendie des maisons », peut-on lire.

Et d’ajouter :

« Excellence, à partir du dimanche 12 juillet 2020, ces miliciens font des incursions répétées dans d’autres groupements de la même chefferie, égorgent et pillent les habitants. Le nombre d’armes à leur disposition ne cesse de s’augmenter au jour le jour. »

Eu égard à ce qui précède, le député national Iracan Unen Gratien de saint-nicolas exige une solution le plus tôt possible.

« Nous condamnons le silence des forces de sécurité congolaise depuis tous ces mois face à ce désastre. (…) Nous vous exigeons de trouver une solution le plus tôt possible. »

Par ailleurs, dans cette même lettre exploitée par POLITICO.CD, l’élu de l’Ituri note qu’une délégation gouvernementale était arrivée dans la région le 15 juin dernier, mais celle-ci, poursuit Ir Iracan Unen Gratien, n’a jamais respecté ses engagements visant à restaurer l’ordre dans le milieu.
Il ajoute que l’armée déclare sa présence dans le secteur pourtant le contraire est remarquable sur le terrain.

« Pourrait-on parler d’une complicité avec certains officiers ? », s’interroge-t-il.

Serge Sindani / POLITICO.CD

- Publicité -

EN CONTINU

Face à la récurrence des viols et tueries en RDC, Adam Bombole plaide pour la levée du moratoire sur la peine de mort

La récurrence des viols et tueries en RDC n'a pas laissé indifférent l'ancien candidat à la présidentielle de 2011, Adam Bombole, qui...

Ituri : L’élu du territoire d’Irumu Jackson AFINGOTO demande aux membres de la délégation venue de Kinshasa de stopper les tueries

L'arrivée d'une délégation des hautes autorités de la république démocratique du Congo est signalée depuis le jeudi 10 septembre 2020. Cette mission...

JM Kabund s’incline et approuve la candidature de P. Nseya au poste de 1er VP de l’Assemblée nationale

Destitué le 25 mai 2020 de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale, à la suite d’une pétition initiée par le...

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs reporté sine die

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs qui devait se tenir dans la ville de Goma, chef-lieu de la...

Le PPRD s’insurge contre la diffusion d’un message de l’UDPS diffusé à la télévision publique

"Nous dénonçons cette mauvaise pente. Les communiqués du Premier Ministre, Chef du gouvernement, sont parfois censurés à la chaîne de télévision publique!...

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...