lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min

l'info en continu

Christophe Lutundula accuse le bureau de l’assemblée nationale de bloquer sa proposition de loi organique sur la CENI

- Publicité-

 
Dans une correspondance adressée à la présidente de l’Assemblée Nationale Jeanine Mabunda Lioko et dont une copie est parvenue dimanche 2 août 2020 à Politico.cd, le Député National Christophe Lutundula accuse le bureau de l’Assemblée nationale de bloquer sa proposition de loi organique portant réforme de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Christophe Lutundula explique que la proposition de loi a été déposée depuis le 08 août de l’année dernière au bureau de la chambre basse du parlement, puis suivant les avis et considérations des experts dans leur note du 07 octobre 2019 et après discussion avec ces derniers, le 08 du même mois, le texte fut corrigé puis la nouvelle version transmise le jour suivant, soit le 09 octobre 2019.

- Publicité-

« Madame la présidente de l’Assemblée Nationale, avec tout respect que je dois à votre haute fonction et toute la considération que j’ai pour vous, je voudrais par la présente vous exprimer mon indignation et ma vive protestation contre le blocage illégal et délibéré par le bureau de l’Assemblée Nationale sous votre direction, de la proposition de loi organique modifiant et complétant celle portant organisation et fonctionnement de la CENI », lit-on dans la correspondance.

L’élu de Katakokombe dans le Sankuru affirme que cette proposition de loi devrait être transmise au gouvernement afin qu’il fasse connaître ses observations dans 15 jours conformément à la constitution et au règlement intérieur de l’Assemblée Nationale.

Face à ce qu’il considère comme un blocage délibéré du bureau de l’assemblée nationale, Christophe Lutundula rappelle à la présidente Jeanine Mabunda le principe de l’impartialité et de la neutralité qui devrait le caractériser « au lieu de s’ériger en millitante de son parti politique ou censeur des initiatives des parlementaires pour des motivations politiciennes ».

« Votre rôle est de permettre à chaque député national d’accomplir librement les charges du mandat que le peuple lui a confié et d’assurer pleinement le débat démocratique au sein de l’assemblée nationale, quitte à la majorité à laquelle vous apparetenez de défendre ses positions et de les faire adopter par les collègues en toute transparence, » rappelle Christophe Lutundula à Jeanine Mabunda.

L’ancien 1er vice-président de l’Assemblée Nationale exige la programmation et l’examen en priorité de cette proposition de loi à la session de septembre prochaine.

Cette programmation est d’autant plus urgente selon lui qu’elle répond à la demande pressante de plusieurs composantes politiques et sociales les plus significatives du pays, de reformer la CENI pour mieux assurer son indépendance et son impartialité.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs reporté sine die

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs qui devait se tenir dans la ville de Goma, chef-lieu de la...

Le PPRD s’insurge contre la diffusion d’un message de l’UDPS diffusé à la télévision publique

"Nous dénonçons cette mauvaise pente. Les communiqués du Premier Ministre, Chef du gouvernement, sont parfois censurés à la chaîne de télévision publique!...

Mis sur pied d’un cadre de concertation qui permettra de passer en revue toutes les situations du tourisme à Kinshasa

Le Ministre du Tourisme YVES BUNKULU ZOLA et Ministre provincial de l'environnement de Kinshasa, DIDIER TENGE TE LITO ont décidé de mettre...

Elysée Munembwe: « L’entrepreneuriat féminin est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique »

« L’entrepreneuriat féminin  est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique, au vu du nombre des femmes qui s’y adonnent.

RDC: Les dessous de querelles autour des mises en place à l’OGEFREM

Plusieurs agents, cadres et hauts cadres de l’OGEFREM ont apporté leur soutien aux nouvelles mises en place effectuées par le Directeur général...