lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 14:59 14 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 14:59 14 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 14:59 14 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 14:59 14 h 59 min

l'info en continu

Baisse du taux de dollars: « C’est la loi de l’offre et de la demande qui produit les effets. Il y a moins de francs congolais et le niveau de l’offre de la devise commence à augmenter » (Jean-Louis Kayembe, DG BCC)

- Publicité-

Le taux de dollars a baissé par rapport au Franc Congolais dans la ville province de Kinshasa ce dimanche 02 août 2020.

Un dollar s’est négocie à 1700 Fc, 1600 Fc voir jusqu’à 1500 francs congolais. Et pourtant, il y a quelques jours, le taux atteignait jusqu’à 2300 francs congolais pour un dollar.

- Publicité-

Interrogé sur Top Congo FM, Jean-Louis Kayembe, directeur général de la Banque centrale du Congo (BCC) confirme cette tendance et affirme que c’est la loi de l’offre et de la demande.

« C’est la loi de l’offre et de la demande qui produit les effets. Il y a moins de francs congolais et le niveau de l’offre de la devise commence à augmenter », a expliqué, sur TOP CONGO FM, Jean-Louis Kayembe. 

Il déplore, par la même occasion, la « spéculation des cambistes », mais rassure qu' »il y aura un moment le taux sera stable ».

Bien que « les cambistes spéculent à la baisse, comme ils spéculaient à la hausse », le DG de la BCC relève tout de même qu' »avec toutes les mesures qui étaient prises, il était normal que le Franc Congolais s’apprécie », indique le DG de la BCC.

Il sied de rappeler qu’au cours de la 41 ème réunion du Conseil des ministres tenue vendredi 24 juillet 2020, « le Chef de l’Etat a réitéré l’instruction qu’il avait déjà donnée au Premier ministre de veiller à ce que le ministre des Finances et le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo qui ont la responsabilité de la stabilité de notre monnaie, prennent les mesures appropriées pour arrêter la dépréciation » du francs congolais.

Parce que « le pouvoir d’achat de nos compatriotes, principalement les couches sociales les plus vulnérables et les masses populaires laborieuses qui subissent de plein fouet la dépréciation monétaire, continue de baisser depuis un certain temps ».

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Face à la récurrence des viols et tueries en RDC, Adam Bombole plaide pour la levée du moratoire sur la peine de mort

La récurrence des viols et tueries en RDC n'a pas laissé indifférent l'ancien candidat à la présidentielle de 2011, Adam Bombole, qui...

Ituri : L’élu du territoire d’Irumu Jackson AFINGOTO demande aux membres de la délégation venue de Kinshasa de stopper les tueries

L'arrivée d'une délégation des hautes autorités de la république démocratique du Congo est signalée depuis le jeudi 10 septembre 2020. Cette mission...

JM Kabund s’incline et approuve la candidature de P. Nseya au poste de 1er VP de l’Assemblée nationale

Destitué le 25 mai 2020 de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale, à la suite d’une pétition initiée par le...

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs reporté sine die

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs qui devait se tenir dans la ville de Goma, chef-lieu de la...

Le PPRD s’insurge contre la diffusion d’un message de l’UDPS diffusé à la télévision publique

"Nous dénonçons cette mauvaise pente. Les communiqués du Premier Ministre, Chef du gouvernement, sont parfois censurés à la chaîne de télévision publique!...