lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min

l'info en continu

Nehemie Mwilanya a visité les membres du FCC blessés lors de la marche du 23 juillet

- Publicité-

Le coordonnateur du Front commun pour le Congo (FCC), Nehemie Mwilanya, a visité, dimanche 26 juillet 2020, les membres du FCC agressés sur le chemin de retour, après leur participation à la marche du 23 juillet.

Quelques blessés sont admis à l’hôpital Roi Baudouin, dans la commune de Masina au quartier 1, où la visite a débuté.

- Publicité-

Là, sont internés 7 patients, tous tabassés en rentrant.de la marche.

« Ici à l’hôpital Roi Baudouin, nous avons un total de 7 patients, dont 6 hommes et 1 femme. 2 patients ont subi un traumatisme crânien et l’âge moyen de ces patients est de 30 ans. Actuellement, et pour l’instant, ces patients sont dans un état stable », a dit le Dr Pierre Mbuze, médecin chef du service interne de Roi Baudouin, à la presse.

Accompagné de plusieurs cadres du FCC, dont le ministre de la Recherche scientifique, José Panda, Francois Rubota, Lambert Mende, Me Constant Mutamba, le coordonnateur du FCC a quitté Masina, puis s’est rendu dans la commune de Lemba.

Il est allé rendre visite à Héritier Dende, un militant du FCC molesté, au niveau de la 9e Rue à Limete, par des personnes non autrement identifiées.

Enfin, la commune de Matete, plus précisément le quartier Malandi, a reçu la visite de la délégation du FCC qui est allée voir 2 militants du FCC hospitalisés à l’hôpital Saint Raymond.

« Nous luttons pour une cause commune. C’est toute la famille politique qui est derrière vous. Heureusement que vous êtes hors du danger. Nous sommes venus vous assister… C’est ce qu’il y a d’important à faire pour l’instant. Nous vous transmettons le message de solidarité et de compassion », a déclaré le coordonnateur Néhémie Mwilanya à ces militants.

Nehemie Mwilanya a appelé les responsables des partis politiques à éduquer leurs membres car, a-t-il dit, « il y a des acquis pour lesquels nous nous battons. »

Et d’ajouter:

 » Il y a l’unité nationale et le processus démocratique qui doit arriver à maturation. On ne peut pas retourner en arrière et tomber dans une intolérance ».

Dans les trois centres de santé visités, le coordonnateur du FCC a indiqué que les frais d’hospitalisation seront pris en charge par la plateforme de Joseph Kabila.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Face à la récurrence des viols et tueries en RDC, Adam Bombole plaide pour la levée du moratoire sur la peine de mort

La récurrence des viols et tueries en RDC n'a pas laissé indifférent l'ancien candidat à la présidentielle de 2011, Adam Bombole, qui...

Ituri : L’élu du territoire d’Irumu Jackson AFINGOTO demande aux membres de la délégation venue de Kinshasa de stopper les tueries

L'arrivée d'une délégation des hautes autorités de la république démocratique du Congo est signalée depuis le jeudi 10 septembre 2020. Cette mission...

JM Kabund s’incline et approuve la candidature de P. Nseya au poste de 1er VP de l’Assemblée nationale

Destitué le 25 mai 2020 de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale, à la suite d’une pétition initiée par le...

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs reporté sine die

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs qui devait se tenir dans la ville de Goma, chef-lieu de la...

Le PPRD s’insurge contre la diffusion d’un message de l’UDPS diffusé à la télévision publique

"Nous dénonçons cette mauvaise pente. Les communiqués du Premier Ministre, Chef du gouvernement, sont parfois censurés à la chaîne de télévision publique!...