mardi, septembre 15, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 15 September 2020 à 6:00 6 h 00 min
DRC
319
Personnes en soins
Updated on 15 September 2020 à 6:00 6 h 00 min
DRC
9,807
Personnes guéries
Updated on 15 September 2020 à 6:00 6 h 00 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 15 September 2020 à 6:00 6 h 00 min

l'info en continu

Interdiction de visas aux avocats de Kamerhe : le ministère des Affaires étrangères parle de fakenews

- Publicité-

Le ministère des Affaires étrangères de la RDC qualifie de « fakenews » un document intitulé « Octroi des visas aux étrangers », qui circule sur les réseaux sociaux au nom du directeur de cabinet a.i. du Chef de l’État, adressé à la cheffe de la diplomatie congolaise au sujet d’une prétendue interdiction, à l’ambassade de la RDC à Paris, d’octroyer des visas aux avocats français de Vital Kamerhe attendus à Kinshasa en marge du procès en appel de vendredi 24 juillet 2020.

Il ne fait aucun doute, selon le service de communication du ministère des Affaires étrangères, que ce document est l’oeuvre des ennemis de la République qui veulent entacher les relations entre le président de la République et son directeur de cabinet emprisonné dans le cadre du procès 100 jours.

- Publicité-

« Il ne fait aucun doute que ce document est une fakenews cousue dans les laboratoires des ennemis de la République. Il n’a jamais été émis par le Directeur de cabinet a.i. du Chef de l’État et encore moins reçu au ministère des Affaires étrangères., » nous dit un membre de la cellule de communication du ministère des Affaires étrangères.

Les communicateurs du ministère des Affaires étrangères dénoncent ce document qui veut salir l’image de Madame Marie Tumba Nzeza, ministre d’État, ministre des Affaires étrangères », qui oeuvre jour et nuit pour redorer le blason de la diplomatie congolaise.

Ils ajoutent que la justice et les services sécuritaires sont saisis pour identifier et arrêter les auteurs de « ce torchon de papier » ainsi que les relayeurs de ce grossier chantage qui, également en portent la responsabilité pénale.

« Ce fake document n’a que pour but de nuire à l’image, à la réputation et à la dignité des animateurs des institutions.
Les autorités sécuritaires sont déjà saisies pour que ses commanditaires, concepteurs et relayeurs en portent la responsabilité pénale

RDC @Presidence_RDC, » a Tweeté le Ministère des affaires étrangères ce vendredi 24 juillet 2020.

L’audience en appel de Vital Kamerhe et et consorts s’est ouvert vendredi 24 juillet 2020.

Mais, le juge président l’a renvoyé au 7 août 2020 afin de « régulariser la saisine ».

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

La sécurité de la diaspora chinoise en RDC au centre de l’échange entre Gilbert Kankonde et Zhu jing

Le vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde Malamba, a reçu, lundi 14 septembre 2020 dans son...

Visite de JM Kabund aux victimes des attaques des criminels du centre de santé d’État Tordeur à Kisenso

Le député national élu du Mont Amba, Jean Marc Kabund, a rendu visite au personnel soignant et aux malades du centre de...

La sécurité du Palais du peuple évoquée à la Primature

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a tenu, lundi 14 septembre 2020 à la Primature, une séance de travail  consacrée à faire...

RDC : la police arrête 8 Chinois en situation irrégulière à Mambasa

La Police nationale congolaise (PNC), à travers son département de lutte contre la criminalité économique et financière (LCEF), a arrêté 8 Chinois...

RDC : Une séance de travail tripartite entre le Premier Ministre et les présidents de deux chambres du Parlement

Une séance de travail tripartite s'est tenue, ce lundi 14 septembre 2020, au bureau du Parlement entre le Premier Ministre, Sylvestre Ilunga...