Formation professionnelle des jeunes en difficultés sociales : le gouvernement va financer le projet « Kin-emploi »

- Publicité-

Le projet en faveur des jeunes désœuvrés de Kinshasa, initié par le ministère, bénéficie de l’appui technique et financier de la coopération belge à hauteur de 10 millions USD.

La contrepartie pour l’État congolais qui était fixée à 3%, soit USD 286.000, a été ramenée à USD 186.507, soit 1,67%.

Ce projet consiste à prendre en charge, sur une période de 3 à 6 mois, la formation professionnelle des jeunes en difficultés sociales et professionnelles dans différents domaines (hôtellerie, restauration, tôlerie, mécanique auto, bâtiment, électricité, Informatique, coupe et couture, etc.).

Dans un premier temps, cette formation, qui concernera les communes ciblées essentiellement à caractère urbano-rural et à forte vulnérabilité, sera proposée à un échantillon de 500 jeunes dits «Enfants de la rue », non scolarisés et/ou déscolarisés, avec ou sans diplôme, âgés de 16 à 35 ans, de même que les personnes vivant avec handicap.

Ce projet vise, entre autres objectifs, à assurer l’apprentissage des jeunes vulnérables, à les rendre autonomes, à lutter contre le chômage de masse et à réduire les comportements déviants en milieu urbain, consécutifs à la pauvreté.

Après débats et délibération, le Conseil des ministres a adopté ce dossier et autorisé son financement.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. les bougent lentement mais sûrement, nous espérons à l’aboutissement d’une initiative aussi généreuse et honorable que celle ci !

Comments are closed.

EN CONTINU

notre sélection

%d blogueurs aiment cette page :