lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min

l'info en continu

Crises interinstitutionnelles en RDC: le FCC/Tshopo encourage le dialogue et le rapprochement afin d’éviter des conséquences incalculables

- Publicité-

Dans un mémorandum adressé au président de la République, Félix Tshisekedi, lu devant les partisans de Joseph Kabila à l’esplanade de la mairie de Kisangani, samedi 24 juillet 2020, le FCC de la fédération de la Tshopo a émis son vœu pour la stabilité des institutions politiques tant nationales que provinciales en République démocratique du Congo, secouées par des crises interinstitutionnelles.

Après une procession des militants du FCC, dans une marche pacifique dite de soutien à la Constitution et aux institutions du pays, le coordonnateur provincial adjoint du FCC, plateforme chère à l’ ex-président Joseph Kabila, Mme Eugénie Wandandi, a convié les deux institutions tshopolaises au dialogue et au rapprochement, en vue de ne pas plonger la province dans une crise « stérile » et de privilégier le décollage vers l’émergence.

- Publicité-

« Au niveau provincial, étant donné que les animateurs des institutions politiques sont en majeur partie l’emanation du Front Commun pour le Congo, encourageons la stabilité de ces deux institutions à travers le dialogue et le rapprochement. Ne pas plonger la province dans une crise institutionnelle stérile, avec des conséquences incalculables pour son décollage », a-t-elle déclaré.

Eugénie Wandandi, aussi maire adjointe de la ville de Kisangani, a mis en valeur leur soutien à l’Autorité morale du FCC, Joseph Kabila, en coalition avec le pouvoir en place, le CACH.

À son côté, le gouverneur de la Tshopo, Louis-Marie Walle Lufungula, a prôné la paix dans son entité et promis la traque de ceux et de celles qui s’illustreront dans la « déstabilisation » de la quiétude socio-politique.

Le patron de l’exécutif de la Tshopo a tout de même promis l’expédition du mémorandum du Front commun pour le Congo à qui de droit.

La province de la Tshopo est au bord d’une crise interinstitutionnelle.

Depuis le résultat controversé du vote d’une motion de censure, le 25 juin 2020 contre Walle Lufungula, l’Assemblée provinciale, qui a déclaré au lendemain du vote le gouvernement provincial « démissionnaire », les deux institutions provinciales se tirent des boulets rouges.

Pendant ce temps, une marche de soutien au départ de Walle Lufungula et tout son gouvernement est projetée pour mardi 28 juillet 2020 par des jeunes leaders regroupés en un collectif dénommé « Tshopo telema». Celui-ci, comme le G19 (députés motionnaires), estime que l’actuel gouverneur de la Tshopo gère la province par défi et devrait déjà démissionner.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU

RDC: Les dessous de querelles autour des mises en place à l’OGEFREM

Plusieurs agents, cadres et hauts cadres de l’OGEFREM ont apporté leur soutien aux nouvelles mises en place effectuées par le Directeur général...

Les agents et cadres de l’OGEFREM appellent le conseil de ministre à revoir sa décision de lever les mises en place effectuées au sein...

Depuis l'époque du DG Kikwa il n'y a jamais eu de mise en place à l'OGEFREM. Il avait donné quelques promotions sélectives...

Croix rouge: Élaboration du plan de système de réponse aux catastrophes et urgences sanitaires

Les participants à l'atelier d'élaboration du plan de réponse aux catastrophes et urgences sanitaires tenu du 09 au 13 septembre 2020, à...

Assemblée nationale : la princesse des Bayeke, Dominique Munongo, « indignée » par les propos discourtois des militants de l’UDPS contre la présidente Jeanine Mabunda

Des propos discourtois tenus par les militants de l'Union pour la Démocratie pour le Progrès Social (UDPS) contre la présidente de l'Assemblée...

Kasai Oriental: Un protocole d’entente signé par trois groupements du territoire de Katanda qui étaient en conflit

Un protocole d'entente a été signé ce vendredi 11 septembre 2020 par Trois groupements du territoire de Katanda qui étaient en conflit....