lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min

RDC: La députée Henriette Wamu appelle le 1er ministre à démissionner

- Publicité-

Réagissant aux propos du Premier ministre, Sylvestre Ilunga, qui a dit ne pas endosser les ordonnances du président de la République nommant les officiers généraux et des magistrats supérieurs, la députée nationale élue de Funa, Henriette Wamu, appelle ce dernier à démissionner au lieu de discuter sur les décisions du Chef de l’État.

« Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne. » Ce propos martial de JP Chevènement, il y a plus de 30 ans, doit inspirer le 1er ministre Ilunga. Et, la déclaration de son porte-parole devrait pouvoir baliser le chemin pour le professeur d’université…, » a-t-elle écrit sur son compte tweeter.

Dans un communiqué publié le mardi 21 juillet 2020, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba manifeste son mécontement à l’issue des ordonnances de nominations au sein de l’armée et des institutions publiques durant son séjour à l’intérieur du pays.

Pour Sylvestre Ilunga,  » le contreseing est un acte de très haute portée politique et juridique qui relève de la compétence exclusive attachée à la qualité de Premier ministre et qui ne peut se concevoir dans le cadre de l’intérim tel que circonscrit dans la lettre qui l’a conféré au Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières« 

S’agissant d’un gouvernement de coalition, le contreseing du Premier ministre constitue, au-delà de sa nature juridique, le gage des équilibres des pouvoirs entre le Président de la République et le Premier ministre qui est l’émanation de l’Assemblée nationale. 

Au regard de ce qui précède, le Premier ministre s’est proposé de rencontrer de nouveau le président de la République en vue de tirer au clair cette situation préoccupante.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

2 Commentaires

  1. Mme Wamu ne t’inquietes pas ca ne va tarder car la dictature que toi a declare’ en juin dernier quand on t’avais interoge’ au palait du peuple et tu etais bloque’ hors de l’entrer de celuici ce cette dictature la qui s’installe surnoisement relies la video de ce jour,je te le repete que CA ne sera plus lointain….salut

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...