lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min

l'info en continu

Marche du FCC: Les militants déjà rassemblés à Limete 1ère rue, la police renforce son dispositif près du Palais du peuple

- Publicité-

Annoncée ce jeudi 23 juillet, la marche du Front Commun pour le Congo, FCC, aura bel et bien lieu.

Déjà ce matin, on peut observer plusieurs manifestants qui s’assemblent sur le lieu du départ de la manifestation, situé au croisement des Boulevards Lumumba et Sendwe, à la 1ère rue Limete.

- Publicité-

Cette marche, initialement prévue pour le 14 juillet dernier,
a pour objectif de dire non à la dictature, de soutenir et encourager la cohésion nationale, le respect de la Constitution, le soutien aux institutions du pays ainsi que la solidarité avec la population congolaise, d’après Ngoy Kasanji, porte-parole du FCC.

Des militants avec des drapeaux et banderoles aux couleurs des partis du FCC, s’affalent déjà sur les murs de la paroisse Saint Raphaël, en attendant le mot d’ordre du départ.

Joint sur place, M. Tombo, militant du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD, nous confirme que la manifestation de ce jeudi a pour but de démontrer à l’opinion que le Front commun pour le Congo est toujours en forme et qu’aucun parti ou regroupement Politique n’a le monopole de la mobilisation.

« Nous sommes reunis ici pour montrer notre solidarité au peuple meurtri de l’Est et pour dire non à la dictature qui s’installe dans notre pays.Comme notre leader Joseph Kabila Kabange, seul l’intérêt du Congo doit primer dans tout ce que nous devons faire. C’est pourquoi, nous manifestons, » a-t-il raconté.

Selon l’itinéraire transmis par les organisateurs, la marche partira du croisement Boulevard Lumumba et Sendwe, à la 1ère rue Limete, jusqu’au Palais du peuple où un mémorandum sera déposé auprès des présidents de deux chambres.

De l’autre côté, la police a renforcé son dispositif le long des boulevards Lumumba et Sendwe notamment à la 1ère rue, sur le pont de la rivière Kalamu- entrée Bokassa, vers Pont Gaby et aux alentours du Palais du peuple.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Les agents et cadres de l’OGEFREM appellent le conseil de ministre à revoir sa décision de lever les mises en place effectuées au sein...

Depuis l'époque du DG Kikwa il n'y a jamais eu de mise en place à l'OGEFREM. Il avait donné quelques promotions sélectives...

Croix rouge: Élaboration du plan de système de réponse aux catastrophes et urgences sanitaires

Les participants à l'atelier d'élaboration du plan de réponse aux catastrophes et urgences sanitaires tenu du 09 au 13 septembre 2020, à...

Assemblée nationale : la princesse des Bayeke, Dominique Munongo, « indignée » par les propos discourtois des militants de l’UDPS contre la présidente Jeanine Mabunda

Des propos discourtois tenus par les militants de l'Union pour la Démocratie pour le Progrès Social (UDPS) contre la présidente de l'Assemblée...

Kasai Oriental: Un protocole d’entente signé par trois groupements du territoire de Katanda qui étaient en conflit

Un protocole d'entente a été signé ce vendredi 11 septembre 2020 par Trois groupements du territoire de Katanda qui étaient en conflit....

Nord Kivu: Vives tensions à la frontière de Nobili après l’expulsion de Trente réfugiés congolais, vivant en Ouganda

La population a manifesté dans les rues de Nobili, après l'expulsion de Trente réfugiés congolais, vivant en Ouganda, le vendredi 11 septembre...