lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 12:59 12 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 12:59 12 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 12:59 12 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 12:59 12 h 59 min

l'info en continu

ONU-Conseil de sécurité : l’Allemagne félicite la RDC, représentée par Dismas Kitenge, d’une contribution « authentique » et « impressionnante »

- Publicité-

La République d’Allemagne, présidant le récent débat du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU) sur « les opérations des missions de paix et les droits humains » organisé par Vidéo conférence depuis son siège à New-York, salue la participation de la RDC, par le biais de Dismas Kitenge, président du Groupe LOTUS, une ONG de défense des droits humains, basée à Kisangani.

La ministre fédérale de la Défense de la République Allemande, dans une lettre du 14 juillet 2020 dont une copie est parvenue à POLITICO.CD, remercie la RDC et, particulièrement, ce défenseur des droits humains pour les contributions « authentiques » et « impressionnantes », le 07 juillet 2020, en tant qu’un intervenant de la société civile.

- Publicité-

« Le rapport du Groupe LOTUS sur la situation en RDC ainsi que l’exposé des immenses enjeux sécuritaires auxquels sont confrontés les FARDC, eu égard aussi à la protection insuffisante de la population civile m’ont profondément frappée », salue la ministre fédérale allemande Annegret Kramp-Karrenbauer.

« Votre témoignage personnel a souligné à quel point il est important que le conseil de sécurité de l’ONU se consacre explicitement aux activités relatives aux droits de l’homme menées dans le cadre des missions de l’ONU. Votre ONG coopère étroitement avec la mission de maintien de la paix de l’ONU, Monusco, sur place. C’est la raison pour la quelle je vous remercie notamment de vos propositions concrètes montrant comment mieux organiser les missions de paix de l’ONU afin qu’elles puissent plus utilement contribuer à protéger la population civile », ajoute-t-elle.

La RDC a pris part à la récente réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur les opérations des missions de paix et les droits humains en début juillet 2020.

Au débat ouvert par Vidéo conférence sous la présidence de la République d’Allemagne, Dismas Kitenge, seul représentant de la RDC, a décrit, le 07 juillet 2020, la situation politique et sécuritaire de son pays. Il a conclu son exposé avec des recommandations nécessaires visant à privilégier pour l’efficacité de la Monusco.

Il a, par la suite, attiré l’attention du Conseil de sécurité de l’ONU sur « l’importance de renforcer le dialogue politique avec les autorités aux plans national et local, la protection des civils et les moyens d’action de l’unité des droits de l’homme de la Monusco ».

Serge Sindani

- Publicité -

EN CONTINU

JM Kabund s’incline et approuve la candidature de P. Nseya au poste de 1er VP de l’Assemblée nationale

Destitué le 25 mai 2020 de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale, à la suite d’une pétition initiée par le...

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs reporté sine die

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs qui devait se tenir dans la ville de Goma, chef-lieu de la...

Le PPRD s’insurge contre la diffusion d’un message de l’UDPS diffusé à la télévision publique

"Nous dénonçons cette mauvaise pente. Les communiqués du Premier Ministre, Chef du gouvernement, sont parfois censurés à la chaîne de télévision publique!...

Mis sur pied d’un cadre de concertation qui permettra de passer en revue toutes les situations du tourisme à Kinshasa

Le Ministre du Tourisme YVES BUNKULU ZOLA et Ministre provincial de l'environnement de Kinshasa, DIDIER TENGE TE LITO ont décidé de mettre...

Elysée Munembwe: « L’entrepreneuriat féminin est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique »

« L’entrepreneuriat féminin  est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique, au vu du nombre des femmes qui s’y adonnent.