Sauts – de-mouton : l’ACAJ demande au Procureur près le TGI/Gombe de « faire appel » contre le jugement rendu en faveur de Blattner

0
1791

L’Association Congolaise pour l’accès à la Justice, ACAJ, demande au Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe de « faire appel » contre le jugement rendu, lundi, dans le dossier opposant le Ministère Public à David Blattner, patron de Safricas.

C’est ce que l’on peut lire dans sa correspondance adressée au Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe ce mardi 21 juillet 2020. « Le dit jugement a manifestement violé l’article 103 de la loi organique n°13/011-B du 11 avril 2013 portant organisation, fonctionnement et compétences des juridictions de l’ordre judiciaire, » lit on dans cette correspondance signée Me Georges Kapiamba, président national de cette organisation.

Au cours de la plénière de ce lundi 20 juillet consacré au verdict sur le procès dit de « 100 jours » dans son volet sauts de mouton, le Tribunal de grande instance de Kinshasa – Gombe s’est déclaré « incompétent » pour statuer sur l’infraction de « détournement des deniers publics » à charge du DG de Safricas Congo qui, à ce stade, ne peut être poursuivi que devant un Tribunal de paix.

Le tribunal de grande instance Kinshasa-Gombe a requalifié l’infraction de détournement des deniers public à celle d’abus de confiance en charge du prévenu Éric David Blattner.

Thierry Mfundu