lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min

Proposition des lois sur la reforme de la justice: Minaku et Sakata chez le cardinal Ambongo

- Publicité-

Dans le cadre de leur campagne de sensibilisation sur les propositions des lois sur la réforme de la justice, les deux députés nationaux, Aubin Minaku et Gary Sakata, initiateurs de trois projets des lois ont rencontré le dimanche 19 juillet , le cardinal Fridolin Ambongo.

L’ancien président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku estime qu’il n’y a aucune disposition dans ces trois propositions des lois qui violente le droit des populations.

 » Nous sommes respectueux de la population , nous sommes respectueux de ceux qui peuvent éclairer la lanterne de tout le monde notamment le cardinal. Nous allons échanger avec les magistrats , parce qu’ils sont les premiers concernés et pour le reste je vous garantie que, il y a aucune disposition dans ces trois propositions des lois qui violente le droit des populations », a dit Aubin Minaku au sortir de la dite audience.

Gary Sakata de son côté, affirme qu’aucun pays ne se développe sans réformes et ces dernières viennent du parlement.

 » L’initiative parlementaire est d’ordre constitutionnel dont nous n’avons fait que ce que la constitution nous demande de faire . Il n’y a pas de découragement, on doit poursuivre les initiatives si non le pays se développe avec des réformes de toute nature et ces réformes viennent du parlement », a-t-il déclaré.

Il sied de rappeler que les trois propositions de lois initiées par les députés nationaux Aubin Minaku et Garry Sakata sur la réforme de la justice ont suscité des vives tensions au sein de l’opinion publique et politique de la RDC et même internationale.

L’Assemblée nationale avait décidé de suspendre l’examen de ces trois propositions des lois à la commission politique , administrative et juridique et a renvoyé à la session de septembre prochain.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

2 Commentaires

  1. Que MINAKU et SAKATA cessent avec leur distraction. Ni AMBONGO, ni quelqu’un d’autre n’est au dessus de la position prise par le peuple. Attention !!! Attention !!! Ce pays ne vous appartient pas. Nous connaissons ce qui vous motive, que vous le voulez ou pas le peuple va vous colère dos au mur. AMBONGO, le peuple vous respecte, ne vous embourbez pas dans les sauteuses de ces satanistes qui ne voient que les intérêts de Kingakati. Bokosambwa!!!

  2. PROJETS DES LOIS SAKATA-MINAKU, Un agenda caché
    Tout intellectuel conclurait que Sakata et Minaka souffrent des troubles mentaux. Ils sont un exemple typique de l’aliénation mentale qui gangrène les politiciens du FCC. Ces propositions des lois sont l’objet d’une falsification qui a valu la démission du ministre de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasenda. Bien plus, ils n’ont pas connus l’assentiment du président de la République, Felix Tshisekedi. Pire encore, tous les Congolais s’y opposent fermement. La même opposition résonne dans la communauté internationale. Que sert-il alors d’aller consulter un clergé dont les adeptes se font abattre au quotidien comme des mouches par Joseph Kabila, votre leader moral ? Cher compatriote Sakata et Minaku, je vous rappelle que le jour vient où vous aurez à rendre compte de vos actes.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...