jeudi, mai 13, 2021
DRC
30,429
Personnes infectées
Updated on 13 May 2021 à 4:23 4 h 23 min
DRC
3,113
Personnes en soins
Updated on 13 May 2021 à 4:23 4 h 23 min
DRC
26,541
Personnes guéries
Updated on 13 May 2021 à 4:23 4 h 23 min
DRC
775
Personnes mortes
Updated on 13 May 2021 à 4:23 4 h 23 min

RDC: La CNSSAP dénonce une campagne de désinformation, menée “par une certaine presse instrumentalisée”

- Publicité-

Dans un communiqué de presse parvenu à Politico.cd ce mardi 14 juillet 2020, la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’État, CNSSAP, dit être victime depuis dimanche 12 juillet d’une campagne de d’intrigue et de chiffonnage de sa renommée, menée par une certaine presse flagramment instrumentalisée, dans “le dessein obscur et à peine voiler de freiner son élan de bonne gouvernance axée sur les exigences du système de management de la qualité. “Ces quolibets visent également à saper et à jeter le doute sur les avancées que la CNSSAP ne cesse d’enregistrer au profit de ses assurés, les agents de l’état.,” lit on dans le communiqué.

Le président Félix Tshisekedi s’est engagé à relancer le pacte social entre l’administration publique, les fonctionnaires et les citoyens. “Cette vision transformationnelle suppose de créer les conditions de l’émergence et de la construction d’une administration publique de qualité, via une structuration de la carrière pour les agents et un départ à la retraite organisé. Le travail que fait la CNSSAP, sous le leadership et l’accompagnement de Son Excellence Madame le Ministre de la Fonction Publique Yollande EBONGO BOSONGO, participe à cette vision”, explique ce communiqué parvenu à POLITICO.CD.

En effet, depuis son opérationnalisation et le début des retenues des cotisations dans le cadre du régime de retraite qu’elle gère, en octobre 2017, la CNSSAP participe à restaurer la dignité humaine de l’agent public, en assurant un paiement régulier, soit le 20 de chaque mois, des pensions à l’ensemble de ses bénéficiaires. “Le souci de servir dans la transparence et de garantir à ses clients une qualité des services en amélioration continue l’a conduite à implémenter en son sein le système de management de la qualité certifié iso 9001:2015 par l’organisme certificateur international AFNOR. Elle est ainsi devenue la première institution publique en RDC certifiée conforme à la norme internationale ISO 9001 relative au système de management de la qualité et la quatrième en Afrique dans le domaine de la sécurité sociale“, ajoute le communiqué.

Dans ce même élan, la CNSSAP soumet chaque année ses états financiers à un audit externe. Ses états financiers 2017 et 2018 ont été certifiés sans réserve par la prestigieuse firme internationale d’audit PricewaterhouseCoopers(PWC) . La même firme audite et certifie actuellement ses états financiers pour l’exercice 2019, apprend-t-on. Ces bons résultats ont également été salués par la Banque mondiale à travers l’aide-mémoire transmis au Gouvernement en date du 20 janvier 2020. Dans ce rapport, la Banque mondiale présente la CNSSAP comme étant l’une des réalisations les plus remarquables du projet global de réforme de l’Administration publique.La qualité de la gestion imprimée a permis de dégager, en seulement deux ans, d’importants excédents financiers investis en dépôts à terme auprès des établissements de crédit en RDC.

A ce sujet, la CNSSAP est naturellement intéressé par l’investissement dans le marché des bons du Trésor, suivant les orientations du Gouvernement et des parties prenantes. “Tout bien pesé, il va sans dire que les auteurs des articles parus dans la presse depuis ce dimanche 12 juillet, perdus dans le tourbillon de l’invective, agissent contre les intérêts des agents publics et s’évertuent en vain à freiner la détermination de la CNSSAP à continuer de satisfaire ses assurés, conformément à la vision du Gouvernement. Selon toute vraisemblance, il s’agit d’une campagne de désinformation bâtie de toute pièce par les ennemis du bien-être des agents publics qu’il convient de dénoncer.,” conclu le communiqué signé par Tombola Muke, chargé de mission du dit établissement public.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection