l'info en continu

Ministère PT-NTIC: mise en place commission mixte pour l’harmonisation de vues et assainissement du climat d’affaires

- Publicité-

Une commission mixte chargée d’harmoniser les vues entre l’Autorité de Régulation de la poste et télécommunications du Congo (ARPTC), le secrétariat général aux PT-NTIC, la Direction générale des recettes administratives judiciaires domaniales et de participation et les opérateurs économiques du secteur, vient d’être instituée par un arrêté du ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC), Augustin Kibassa Maliba.

Outre l’harmonisation de vues, ladite commission selon une dépêche de l’ACP, a aussi pour mission d’assainir le climat d’affaires afin de permettre la maximisation des recettes dans le secteur de télécommunications.

- Publicité-

Le ministre Kibassa a recommandé à la commission de privilégier et de maintenir le dialogue permanent pour faire participer tous les opérateurs du secteur, ajoutant que M. Jean Paul Benga Bekaola, conseiller du ministre des PT-NTIC en charge de gouvernance et Régulation est désigné président de cette commission.

Ce dernier a indiqué que ladite commission a pour mission de jauger le climat des affaires du secteur des PT-NTIC, et de mettre en place des stratégies pour maximiser les recettes, avant d’inviter les opérateurs économiques du secteur à s’acquitter de leurs obligations fiscales.

Ladite commission est selon l’ACP, composée des experts de l’Autorité de Régulation de la poste et télécommunications du Congo (ARPTC), du Secrétariat général de PT-NTIC, de la Direction générale des recettes administratives, domaniales et de participation (DGRAD), d’un expert du ministère des Finances et de Budget, ainsi que des représentants des opérateurs du secteur des télécommunications. La commission est placée sous la coordination du ministère des PT-NTIC.

Rappelons que le Ministre Kibassa Maliba est visé par une question orale avec débat d’un député national sur la hausse vertigineuse du prix des communications par les sociétés télécoms.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU