lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min

l'info en continu

Manifestations anti-ronsard: « je voudrais ici mettre en garde ceux qui manœuvrent avec l’objectif non avoué de retarder les scrutins de 2023 » (Néhémie Mwilanya)

- Publicité-

Au cours d’une interview accordée au magazine Jeune Afrique, le coordonnateur du Front Commun pour le Congo, Néhémie Mwilanya est revenu sur les vives réactions liées à l’enterinement de la candidature de Ronsard Malonda comme président de la CENI, par l’Assemblée nationale, au sein de laquelle le FCC est majoritaire.

Interrogé s’il ne fallait pas opter pour une personnalité plus consensuelle, l’ancien Directeur de Cabinet de Joseph Kabila soutient que selon la Constitution, ce sont les confessions religieuses et la société civile qui choisissent le président de la CENI.

- Publicité-

« Je n’ai donc pas à porter de jugement de valeur sur telle ou telle personne. Pour le reste, je peux comprendre que certains aient des interrogations, mais je ne comprends pas que les forces politiques s’invitent dans un débat qui ne les concerne pas, alors même que jamais elles ne permettraient à la société civile et aux confessions religieuses de se mêler par exemple du choix de leurs représentants au sein de la commission électorale. », répond le coordonnateur du FCC.

À la problématique de réformer la Commission électorale nationale indépendante avant de désigner ses membres, Néhémie Mwilanya n’y oppose aucun refus.

« D’une manière générale, le FCC a toujours dit qu’il fallait réformer ce pays, et cela nous a même été reproché ! En ce qui nous concerne, nous ne ferons jamais obstruction au débat démocratique et je voudrais ici mettre en garde ceux qui manœuvrent avec l’objectif non avoué de retarder les scrutins de 2023. », dit il.

Et de poursuivre:

« Préparer des élections, cela demande du temps. Il faut mettre en place la CENI, enrôler les électeurs, planifier les opérations préélectorales et électorales, etc. Nous sommes déjà mi-2020 et certains essaient de jouer la montre. Peut-être même essaient-ils de jouer les prolongations. Il ne faut pas nous laisser distraire. »

Selon lui, « nous avons des acquis – la régularité du processus électoral, l’alternance – que nous ne devons pas perdre. Les institutions doivent organiser leur agenda de manière à ce que le calendrier soit respecté. »

« Et la question qu’il faut se poser, c’est à qui profiterait un report ? » s’est-il interrogé.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Et pourquoi vous ne vous posez pas la même question sur les élections de 2016 qui avaient pris un retard de deux ans ? Qui en étaient bénéficiaires ?

Comments are closed.

EN CONTINU

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs reporté sine die

Le mini-sommet des Chefs d’Etat de la région des Grands-Lacs qui devait se tenir dans la ville de Goma, chef-lieu de la...

Le PPRD s’insurge contre la diffusion d’un message de l’UDPS diffusé à la télévision publique

"Nous dénonçons cette mauvaise pente. Les communiqués du Premier Ministre, Chef du gouvernement, sont parfois censurés à la chaîne de télévision publique!...

Mis sur pied d’un cadre de concertation qui permettra de passer en revue toutes les situations du tourisme à Kinshasa

Le Ministre du Tourisme YVES BUNKULU ZOLA et Ministre provincial de l'environnement de Kinshasa, DIDIER TENGE TE LITO ont décidé de mettre...

Elysée Munembwe: « L’entrepreneuriat féminin est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique »

« L’entrepreneuriat féminin  est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique, au vu du nombre des femmes qui s’y adonnent.

RDC: Les dessous de querelles autour des mises en place à l’OGEFREM

Plusieurs agents, cadres et hauts cadres de l’OGEFREM ont apporté leur soutien aux nouvelles mises en place effectuées par le Directeur général...