lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min

l'info en continu

L’avocat de Samih Jammal implore la clémence de Félix Tshisekedi pour la libération de son client malade

- Publicité-

Le bâtonnier national Mbu Ne Letang Ntwa Me Zo, un des avocats conseils de Samih Jammal, supplie le Chef de l’État d’user de son « pouvoir » et de sa « magnanimité pour placer l’intérêt et l’honneur de la RDC au-dessus de (qu’en dira-t-on) pour autoriser la libération » de son client dont l’état de santé « continue de s’empirer ». 

C’est le contenu de sa correspondance datée, du jeudi 9 juillet, adressée au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi dont l’objet est la demande de libération de son client détenu à la prison de Makala, à Kinshasa, depuis plus de 4 mois, à la suite du dossier lié au programme d’urgence de 100 jours du Chef de l’Etat.

- Publicité-

« Excellence monsieur le Président, monsieur Jammal, homme d’affaires de 52 ans au Congo et 82 ans d’âge est malade, voici plus de 4 mois qu’il est en prison et son état de santé ne fait que s’empirer », écrit le bâtonnier Mbu ne Letang Ntwa me Zo dans sa correspondance.

Le bâtonnier Mbu Ne L’étang révèle que son client souffre de maux de gorge, toux grasse, essoufflement et étouffement, douleur musculaire à la jambe gauche, insomnie et épigastralgie.

Me Mbu ne Letang Ntwa Me Zo, est aussi revenu sur l’infraction de détournement de 48 millions de dollars américains destinés à la construction des maisons préfabriquées, dans le cadre du programme de 100 jours du chef de l’État, pour lequel son client a été condamné à 20 ans des travaux forcés.

Selon lui, « l’argent que Jammal a reçu pour ce marché des maisons préfabriquées a été rendu par la Raw Bank à hauteur de plus de 32 millions de USD à l’État congolais par la Banque Centrale du Congo ».

Et de s’interroger: « Comment parler de détournement de plus de 48 millions de USD, confirmé par une condamnation manifestement inexpliquée ? ».

Le bâtonnier Mbu Ne Letang souligne qu’entre temps, le frère de Samih Jammal continue l’installation et le montage des maisons préfabriquées, au camp Tshatshi, en exécution du contrat qui le lie au Gouvernement de la RDC.

Signalons que Jammal Samih et le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe, ont été condamnés dans le procès 100 jours à 20 ans des travaux forcés par le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe pour détournement des deniers publics, corruption et blanchiment d’argent.

Ses avocats avaient interjeter la sentence et ont fait appel. Depuis lors, ils attendent la fixation du procès en appel.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Ils ont pourtant eu tout le temps pour collaborer avec la justice en disant la vérité. A-t-on voulu protéger le vrai coupable en espérant jouir de sa position politique et se tirer d’affaire ?

Comments are closed.

EN CONTINU

Le PPRD s’insurge contre la diffusion d’un message de l’UDPS diffusé à la télévision publique

"Nous dénonçons cette mauvaise pente. Les communiqués du Premier Ministre, Chef du gouvernement, sont parfois censurés à la chaîne de télévision publique!...

Mis sur pied d’un cadre de concertation qui permettra de passer en revue toutes les situations du tourisme à Kinshasa

Le Ministre du Tourisme YVES BUNKULU ZOLA et Ministre provincial de l'environnement de Kinshasa, DIDIER TENGE TE LITO ont décidé de mettre...

Elysée Munembwe: « L’entrepreneuriat féminin est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique »

« L’entrepreneuriat féminin  est considéré comme l’un des leviers importants de la croissance économique, au vu du nombre des femmes qui s’y adonnent.

RDC: Les dessous de querelles autour des mises en place à l’OGEFREM

Plusieurs agents, cadres et hauts cadres de l’OGEFREM ont apporté leur soutien aux nouvelles mises en place effectuées par le Directeur général...

Les agents et cadres de l’OGEFREM appellent le conseil de ministre à revoir sa décision de lever les mises en place effectuées au sein...

Depuis l'époque du DG Kikwa il n'y a jamais eu de mise en place à l'OGEFREM. Il avait donné quelques promotions sélectives...