lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Affaire Mukuna-Tshibola : malgré que l’affaire a été prise en délibéré depuis le 17 juin, le TGI/Kalamu réouvre les débats

- Publicité-

Malgré le fait que l’affaire ait été prise en délibéré depuis le 17 juin dernier, le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Kalamu a décidé de réouvrir les débats ce vendredi 3 juillet 2020, dans l’affaire opposant Mamie Tshibola à l’Evêque Pascal Mukuna.

L’information nous est parvenue grâce à Jean Claude Katende, numéro deux du mouvement Éveil patriotique initiée par Pascal Mukuna.

- Publicité-

« Le juge Kibonge doit être suspendu par ses chefs. Il a réouvert les débats dans le dossier Mukuna avec d’autres juges », a dit Jean Claude Katende qui affirme par ailleurs que le président de la chambre a décidé ainsi pour permettre à un expert de décrypter la vidéo de sextape attribuée au responsable de l’Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK). 

Toutefois, Me Katende qui dénonce une procédure irrégulière, appelle à suspendre et à sanctionner le juge Kibonge du TGI/Kalamu.

« Le juge Kibonge du TGI/Kalamu doit être sanctionné. Il a refusé de prononcer la décision de la majorité des juges acquittant Mukuna. », a-t-il indiqué.

Il sied de noter que le responsable de l’Assemblée Chrétienne de Kinshasa est poursuivi par la justice pour viol, détention illicite d’armes et menaces de mort, à la suite d’une plainte de Mamie Tshibola.

Le ministère public avait requis 20 ans de prison contre lui, pour viol lors de l’audience du 17 juin et le tribunal a pris l’affaire en délibéré en attendant le verdict.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU