l'info en continu

RDC: l’UDPS affirme qu’elle détient encore à ce jour son mot d’ordre

- Publicité-

Dans un communiqué de presse parvenue à notre rédaction, l’Union pour la démocratie et le progrès social, l’UDPS en sigle, affirme qu’elle détient encore, à ce jour, son mot d’ordre en cas de refus du FCC d’écouter le peuple.

Cette déclaration fait suite aux manifestations contre les 3 propositions des lois initiées par les deux députés nationaux membres du FCC, en l’occurrence, Aubin Minaku et Garry Sakata.

- Publicité-

 »Il est surprenant d’enttendre quelques responsables du FCC en difficulté avec le peuple congolais décide à se prendre en charge, et chercher déjà à faire de l’UDPS/TSHISEKEDI leur bouc , souligne ce communiqué.

Il sied de rappeler que , dans son communiqué de presse qui a été rendu public le 22 juin dernier, le parti présidentiel s’était dit prêt à donner son mot d’ordre au peuple congolais pour barrer la route à l’initiative de deux députés FCC, Aubin Minaku et Garry Sakata.

Les taxi-motos communément appelés « wewas », dont certains d’entre eux sont présumés être membres de l’UDPS avaient pris d’assaut le Palais du Peuple pour protester contre les trois propositions des lois initiées par ces élus du FCC précités.

Il est à préciser que ces manifestants ont attaqués également quelques résidences et biens appartenant aux proches et membres du FCC.

Moïse Esapa

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Non faut pas écrire  » dont certains sont présumés de l’udps  » , les 90℅ des wewa qui menacent chaque fois les parlementaires sont de l’udps d’ailleurs ils ne s’en cachent pas. Ce n’est pas le peuple congolais qui est dans la rue mais plutôt les combattants de l’udps.
    Il ne faut que ce parti des voyous esquive sa responsabilité des débordement de ses militants. Les tenants de ce parti, kabuya, kabund doivent répondre devant la justice de ces méfaits.

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :