lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 15:59 15 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 15:59 15 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 15:59 15 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 15:59 15 h 59 min

RDC : Le vice-ministre des Finances Junior Mata et le DG Paulin Lukusa échangent autour des solutions pour la relance de la MIBA

- Publicité-

La délégation de la Minière de Bakwanga (MIBA) conduite par son nouveau directeur général a.i Paulin Lukusa a été reçue par le vice-ministre des Finances Junior Mata, le jeudi 25 juin 2020 à Kinshasa.

Au cours de ces échanges la délégation de la miba a plaidé auprès du gouvernement, via son vice-ministre des Finances, pour sa relance .Il a aussi été question du recouvrement d’une créance évaluée à une dizaine de millions de dollars américains accumulée depuis plusieurs années.

Prenant la parole Paulin Lukusa directeur général de la Miba a d’abord signifié au vice ministre des Finances que le paiement de cette créance permettra de soulager la trésorerie de la Minière de Bakwanga qui fait face à plusieurs charges, avant de l’informer que la Miba dispose de 14 massifs miniers dont le plus important abrite un gisement d’une valeur de 14 millions de kara.

« Aujourd’hui, la société a des arriérés de salaires impayés, des décomptes finaux qui ne sont pas payés, les gens partent à la retraite ils ne touchent pas le décompte final (…) Nous faisons des démarches parce qu’il y a plus d’une dizaine d’années que la société est en quasi faillite. La province du Kasaï-Oriental dépend en majoritairement de la production de la MIBA. La santé de la MIBA est médiocre, on doit pas se cacher la vérité. Le personnel MIBA est le plus malheureux pour l’instant dans la République« , a déclaré à la fin de l’entretien Paulin Lukusa.

Pour sa part, le numéro deux des Finances de la République Démocratique du Congo, Junior Mata, a rassuré la délégation de la ferme volonté du gouvernement et du président de la république Felix Antoine Tshisekedi d’oeuvrer à la relance des entreprises du portefeuille public.

S’agissant singulièrement de la Miba le vice ministre a promis de mettre à contribution les experts du ministère des Finances pour proposer des solutions idoines dans les meilleurs délais.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...