lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 12:59 12 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 12:59 12 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 12:59 12 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 12:59 12 h 59 min

RDC: La « Force Grise » de l’UDPS menace « d’intensifier la mobilisation du peuple » si les propositions de lois Minaku-Sakata ne sont pas retirées

- Publicité-

Dans un communiqué signé par son président Flory Mapamboli, la Force grise pour la Démocratie et le Progrès Social (FGDPS), qui menace d' »intensifier la mobilisation du peuple si les propositions de lois Minaku-Sakata ne sont pas retirées « , salue les manifestations populaires contre ces propositions de lois controversées sur la réforme de la justice.

La FGDPS part du contexte selon lequel le pouvoir judiciaire venait de marquer son émancipation face aux pesanteurs politiques, véritables épines dans ses pieds vers la marche périlleuse menant à l’ instauration d’un État de droit en République Démocratique du Congo.

 » Grâce, notamment, à la tenue selon les règles de l’art du procès de 100 jours, assénant à cette occasion un coup fatal au régime de l’impunité jadis institutionnalisé des intouchables et des criminels en col blanc ; redorant dorénavant le blason longtemps terni du pouvoir judiciaire à cause de la justice à double vitesse« , note-t-elle.

Mais, contre toute vraisemblance, s’inquiète-t-elle, « un groupe des thuriféraires de l’ancien régime, se recrutant essentiellement au sein de la plateforme politique FCC, spécialement les députés nationaux Aubin MINAKU NDJALANDJOKO et Garry SAKATA MOKE, trouvent indiqué de faire de
propositions des lois anticonstitutionnelle, dont l’objectif machiavélique inavoué est de bloquer l’éveil patriotique du pouvoir judiciaire, sonnant le décollage de l’État de droit tant attendu par le peuple congolais sous l’impulsion du Président de la République, Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Chef de l’Etat; propositions donnant lieu aux événements de ces jours
« .

DÉCLARATION DE LA FORCE GRISE/DPS

Prenant la mesure de la situation après évaluation, LA FORCE GRISE/DPS, déclare ce qui suit:

Les journées du 23 et 24 juin 2020, dates proches de l’historique accession de la République à son indépendance nationale qu’internationale du 30 juin 1960 viennent d’être rendues mémorables par une mobilisation spectaculaire spontanée, loin de clivage politique du peuple congolais dans son ensemble sans attendre un quelconque mot d’ordre, démontrant sa maturation civique et citoyenne quant à la défense des Intérêts

Supérieurs du pays au-delà de ses divergences politiques ponctuelles.

LA FORCE GRISE/DPS, se félicite de la bravoure et du patriotisme ayant fait montre le peuple congolais, en ce moment où la mère-patrie a plus que jamais besoin de ses dignes fils pour sa défense suivant l’exhortation du patrimoine national Etienne TSHISEKEDI, qui l’haranguait en ce termes : « un peuple qui a besoin qu’on lui rappelle très souvent qu’il est le souverain premier. Il l’oublie souvent, il faut à chaque fois que je le lui dise haut et fort pour que vous prenez conscience de votre pouvoir en tant que peuple.

LA FORCE GRISE/DPS salue le professionnalisme de la Police Nationale Congolaise ayant maintenu l’ ordre public, tant bien que mal, sans avoir à faire usage des armes létales malgré le débordement entrainant quelques dégâts collatéraux, notamment des actes isolés de vandalisme que nous condamnons du reste..

- Advertisement -

LA FORCE GRISE/DPS, en appelle à une vigilance tous azimuts de toutes les forces vives de la nation afin de faire échec à ces propositions machiavéliques du
FCC téléguidées que pour besoin de calcul et positionnement politiciens.

Elle exige, sans délai, le retrait sans conditions des dites propositions, sous peine d’intensifier la mobilisation du peuple congolais prêt pour le sacrifice suprême en vue de faire respecter notre constitution quel qu’en soit le prix.

Thierry Mfundu

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...