lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min

RDC : Quatre belges expulsés de Lubumbashi pour des propos racistes contre Pierre Kompany

- Publicité-

Faisant suite à leurs discours racistes, la Direction Générale de Migration (DGM) de Lubumbashi a expédié 6 belges vers Kinshasa pour leur expulsion dans leur pays.

Cette expulsion a été précédée, en croire les sources au dossier contactées par politico.cd, d’une plainte déposée au Consulat de la Belgique à Lubumbashi et d’une pétition du groupe des congolais et étrangers résidants à Lubumbashi.

Ces belges, résidants à Lubumbashi, ont profité de l’occasion d’une publication en lien d’un article paru sur le site 7sur7.be, pour déverser leur haine contre le belge d’origine congolaise, bourgmestre de la commune de Ganshoren, Pierre Kompany où il affirmait que la Belgique devrait s’excuser pour son passé colonial.

Sa déclaration a rencontré des réactions farouches et voires racistes des internautes et tout particulièrement de ces 6 belges résidants dans la ville cuprifère.

L’un d’entre eux, en la personne de Alain Delcomenne, employé chez ITAB à Lubumbashi répond au bourgmestre : « cher monsieur le bourgmestre, je connais un très bon taxidermiste qui se fera une joie de vous immortaliser gratuitement et placer au musée parmi les animaux d’Afrique », lesquels propos racistes sont clairement réprimés par le code pénal congolais.

Face à cela, les Lushois, dans leur pétition, admettent que leur conscience s’est vue heurter par des tels propos.

Ces 6 belges transférés sont donc sieurs : Alain Delcomenne employé chez ITAB à Lubumbashi, Nicolas Bonduelle agent de CFAO, Alexis Delbar, Ermanno Prina Mello, Joe de Sousa, Mawson West, actuellement au Portugal, pour avoir tenus des propos racistes contre un congolais.

Adrien Ambanengo

- Advertisement -
- Advertisement -

6 Commentaires

  1. C’est une très bonne décision. Pour la même raison que je trouverais légitime qu’on expulse un ressortissant (j’ai pas dit Belge d’origine congolaise là est la nuance) congolais du sol belge si le contrevenant était reconnu coupable de trouble majeur à l’ordre public en Belgique. Quant aux faits en question, le racisme doit être réprimé sans complexe qu’on soit au Congo ou en Belgique. Ca fera réfléchir beaucoup d’expatriés (comme on les appelle en Afrique avec le respect qui ca avec contrairement aux réfugiés venus du tiers-monde) qui osent se prendre pour le centre de la terre plus pathétiquement comme des privilégiés qui n’ont pas à répondre devant la justice congolaise). A bon entendeur !

  2. juste après leur arrivés à Kinshasa, ils seront libérés et quelques jours plus tard, ils seront de nouveau à Lubumbashi.
    Parceque nous avons malheureusement à tous les niveaux de notre société un leadership corrompu, incompétent, immoral et sans scrupules. Si vous les payez qlqs dollars, ils vous laissent insulter leur femmes, pères, mères.

  3. Ils sont pour la plupart anciens de l’ecole belge de L’shi. Ils sont connus etre nes de parents et arrieres grand-parents racistes donc ca n’etonne pas. Leur place n’est plus au Congo ou encore moins en Afrique. Les ecrits restent !!!! Ici nous interpellons toutes les compagnies en Afrique, les personnes suivantes ne doivent en aucun cas exercer une quelconque fonction sur le sol africain et ce pour avoir utiliser des propos racistes sur les reseaux sociaux. Il s’agit de: Alain Delcomenne employé chez ITAB à Lubumbashi, Nicolas Bonduelle agent de CFAO, Alexis Delbar, Ermanno Prina Mello, Joe de Sousa et Mawson West.

    A bon entendeur salut !!!!! Un homme avertit en vaut deux!!!

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...