lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 14:59 14 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 14:59 14 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 14:59 14 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 14:59 14 h 59 min

Nanou Mbemba appelle le couple FCC-CACH à « penser à une coalition ou une cohabitation”

- Publicité-

Le député national Nanou Mbemba Ebenga, « préoccupé » par la série des “déviations” qui s’observent de façon intempestive au sein de la coalition FCC-CACH, appelle ce couple à « penser à une coalition ou une cohabitation ».  » Il est est temps d’y penser”, recommande-t-il aux deux partenaires politiques, en réaction aux violentes manifestation des militants de l’UDPS contre les 3 propositions de lois controversées sur la réforme de la justice, initiée par les députés FCC Aubin Minaku et Garry Sakata.

Dans la déclaration qu’il a publiée mercredi 24 juin 2020, dont une copie est parvenue à POLITICO.CD, cet élu de la circonscription de Kipushi relève que la notion “coalition” semble mal comprise par le partenaire du FCC, en l’occurrence CACH, qui excelle au fil du temps par des déviations qui risqueraient de mettre en pâture les institutions établies. “Lorsque la coalition montre ses limites, de nature à briser le mariage, par des déviations qui retardent la bonne marche des institutions. Il est temps d’y penser ”, conseille-t-il.

Et d’ajouter : “Restées encore remarquables, les deux récentes déviations, où les sympathisants de l’UDPS se sont distingués, en violant l’espace du temple de la démocratie [Palais du peuple]”.

Le député Nanou Mbemba Ebenga demande aux leaders de chaque plateforme politique d’éduquer leurs bases, en leur montrant l’importance et les avantages d’une coalition.

“Sinon, il est temps de passer à la cohabitation”, insiste-t-il.

« En principe, les propositions de lois sur la réforme de l’appareil judiciaire des honorables Aubin Minaku et Sakata, sont une affaire républicaine. S’il faut qu’elles soient retirées, cela se fera en plénière. Et cela ne doit pas nécessiter un soulèvement tel que ça se passe, alors que les deux députés sont de la coalition”, conclut-il.

Adrien AMBANENGO

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...