samedi, janvier 16, 2021
DRC
20,693
Personnes infectées
Updated on 16 January 2021 à 22:43 22 h 43 min
DRC
5,259
Personnes en soins
Updated on 16 January 2021 à 22:43 22 h 43 min
DRC
14,804
Personnes guéries
Updated on 16 January 2021 à 22:43 22 h 43 min
DRC
630
Personnes mortes
Updated on 16 January 2021 à 22:43 22 h 43 min

Les USA, le Canada et la Grande-Bretagne inquiets des lois sur la réforme du secteur de la justice

- Publicité-

Les ambassades du Canada, de la Grande-Bretagne et des USA s’inquiètent des lois sur la réforme du secteur de la justice «qui pourraient être utilisées pour amoindrir l’indépendance de la justice» et sur le processus de désignation des membres de la CENI.

C’est le sens de la déclaration commune signée par les ambassadeurs de ces 3 pays dont une copie est parvenue à Politico.cd ce jeudi 25 juin 2020.

“Dans un contexte aussi difficile, il est crucial que toutes les parties travaillent ensemble pour résoudre les défis qu’affrontent la RDC, au bénéfice de la population congolaise dans son ensemble. C’est dans cet état que nous exprimons notre préoccupation dans les récentes propositions de lois qui pourraient être utilisées pour amoindrir l’indépendance de l’appareil judiciaire, qui est un élément fondamental d’une démocratie accomplie et la bonne gouvernance. Réduire cette indépendance viendrait miner la protection des droits civils et politiques en RDC”, lit-on dans ce communiqué conjoint.

Et de poursuivre:

“La violence est inacceptable et nous exhortons toutes les parties à faire preuve de retenue afin que chacun puisse exercer ses droits à la liberté d’expression et manifestation pacifique”.

Dans la déclaration des représentants des USA, du Canada et du Royaume Uni à Kinshasa en faveur du renforcement de la démocratie en RDC, ils ont également réaffirmé leur engagement ” à soutenir la RDC à bâtir un meilleur avenir que les Congolais recherchent et méritent et pour renforcer la démocratie, améliorer les droits humains et répondre aux défis sanitaires et socio-économiques majeurs que présentent les épidémies de la COVID-19 et Ebola.

Il sied de rappeler que depuis mardi dernier, plusieurs manifestations ont été signalées à Kinshasa, Lubumbashi, Mbuji-Mayi et d’autres villes pour protester contre les propositions de lois controversées sur la réforme de la Justice initiées par Garry Sakata et Aubin Minaku.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

2 Commentaires

  1. Je réitère que les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni ne doivent pas prendre le parti des contestations entre les Cngolais pour orchestrer un coup d’État comme ils l’ont fait en 1960. Quand ils ont utilisé Kasa-Vubu et Tshombe pour détruire Lumumba et finalement tué notre indépendance. Ils doivent cesser de se mêler de nos affaires internes.

  2. Vous êtes semblables à Ceux qui ont fait mal au Congo Kinshasa du temps de Lumumba… vous n’avez pas de leçon à donner aux Congolais dans votre FCC

Comments are closed.

notre sélection