lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

« La séparation des pouvoirs étant sacrée, nous disons non! Tous les moyens seront exploités pour les arrêtés » (David Mukeba)

- Publicité-

Le Conseiller principal du collège infrastructures du Président Félix Tshisekedi et haut cadre de l’UDPS, à l’instar de son parti, a réagi sur les 3 propositions de lois controversées sur la réforme de la Justice proposées par Garry Sakata et Aubin Minaku.

Pour lui, l’objectif poursuivi est de protéger une famille (la famille Kabila, nldr).

- Publicité-

« L’objectif poursuivi par cette entreprise machiavélique de pondre ces 3 lois est tout simplement celui de pouvoir soustraire, de la justice toute une famille, pour qui a une conscience., » a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

David Mukeba soutient qu’il ne suffit pas seulement de proposer des lois mais plutôt et surtout d’abord, de respecter et de faire respecter celles qui existent non pas d’elles-mêmes mais parce qu’acceptées par tous au prix de sang.

« N’oublions pas!, » a-t-il rappelé.

Et de conclure:

« La séparation des pouvoirs étant sacrée, nous disons NON ! Tous les moyens seront exploités pour les arrêtés. »

Pour Aubin Minaku, l’un des initiateurs de ces 3 propositions des lois, « Nous sommes à la recherche d’une harmonie entre le gouvernement qui a le pouvoir de définir la politique de la nation en concertation avec le Président de la République et le Gouvernement qui a le pouvoir de conduire la politique de la nation ».

Pour l’ancien président de l’Assemblée nationale, « lors de la révision de la constitution en 2011, les Parquets de la République ne sont plus rattachés aux juridictions sous l’angle fonctionnel, c’est-à-dire dans la mission de dire le droit ».

Il sied de rappeler que les députés nationaux ont déclaré recevables les 3 propositions de lois des députés Aubin Minaku et de Garry Sakata avant de les envoyer à la commission Politique-admnistrative et politique (PAJ).

C’était lors de la plénière de ce vendredi 19 juin 2020.

Concrètement, il s’agit de la proposition organique modifiant et complétant la loi organique n’13/011 du 13 avril 2013 portant organisation, fonctionnement et compétences des juridictions de l’ordre judiciaire, proposition de loi organique modifiant et complétant la loi organique n°06/20 du 10 octobre 2006 portant statut des magistrats et proposition de loi organique modifiant et complétant la loi organique n°08/013 du 5 août 2008 portant organisation et fonctionnement du conseil supérieur de la magistrature.

Hervé Pedro

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Minaku et son collègue Sakata n’ont aucune raison valable de pondre ces 3 projets de lois.
    Leurs passés étant très sales; dont le premier chassé comme un mal propre à la magistrature par Mzee Kabila et le second chassé pour traffic et falsification des points à l’Unikin, ils ne sont donc pas de modèles ni dignes de corriger l’organisation et le fonctionnement de la justice en RDC.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :