lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 11:59 11 h 59 min

RDC: L’Eglise Kimbanguiste dément avoir voté pour la candidature contestée de Ronsard Malonda à la présidence de la CENI

Rebondissement autour de la candidature controversée de Ronsard Malonda à la tête de la Commission électoral nationale indépendante (CENI). L'Eglise congolaise Kimbanguiste dément avoir voté pour l'actuel Secrétaire exécutif de la CENI, contrairement aux affirmations des confessions religieuses qui soutenaient sa candidature.

- Publicité-

Les chances de voir Rosard Malonda, cet avocat qui est actuellement Secrétaire exécutif de la CENI, succéder à Corneille Nangaa à la présidence de la Commission s’éfrite. Le candidat soutenu par le camp de l’ancien président Joseph Kabila vient de voir l’Eglise Kimbanguiste démentir son soutien à sa candidature.

Dans un communiqué publié le 19 juin depuis Nkamba, dans le Kongo Central, des représentants de l’Eglise de Simon Kimbangu ont démenti d’avoir fait partie d’un vote ayant entériné la candidat de M. Malonda. « L’Eglise Kimbanguiste précise que Monsieur Malonda Ngimbi Ronsard n’est pas fidèle Kimbanguiste, ni candidat de l’Eglise Kimbanguiste. Aussi, l’Eglise Kimbanguiste, jusqu’à la preuve du contraire, n’a jamais été sollicitée en ce qui concerne la candidature à la Présidence de la Commission électorale nationale indépendante (CENI)« , dit ce communiqué. « Nous attendons la sollicitation officielle pour que NKamba, siège international de l’Eglise Kimbanguiste, puisse présenter son candidat« , ajoute-t-il, également disponible en version vidéo.

Il y a désormais trois principales formations religieuses de la RDC qui rejettent donc la candidature de Ronsard Malonda, après les rejets des Catholiques et ceux des Protestants, en plus de ceux de l’opposition et même farouchement de la Société civile.

Selon nos informations, sous la houlette de la coalition de Joseph Kabila, des propositions sont en cours pour désigner de nouveaux acteurs de la CENI, issus de la même équipe qui a organisé les dernières élections en RDC. L’avocat Ronsard Malonda Ngimbi, actuel Secrétaire Exécutif National de la CENI, est cité parmi les favoris du FCC pour succéder à Corneille Nangaa. À titre de rappel, l’actuel président de la CENI était « Secrétaire exécutif », avant de succéder à l’abbé Apollinaire Malumalu à la tête de la commission.

L’Eglise catholique, l’Eglise protestante et la société civile fustigent cette désignation car M. Malonda était au poste de Secrétaire exécutif de la commission électorale au moment du processus largement contesté en 2018. Le 18 juin dernier, le président du parti Ensemble pour la République, l’opposant Moïse Katumbi a échangé avec l’ambassadeur des USA en RDC, Mike Hammer sur la polémique suscitée par cette désignation. Pour Moïse Katumbi, les USA sont un partenaire-clé de la RDC. Les vrais amis selon lui, se doivent toujours la vérité. Sur la CENI, il dit avoir relevé que « pour des élections 2023 crédibles, on ne mélange pas les anciennes tomates pourries avec les nouvelles »

« Les #USA sont un partenaire-clé de la #RDC. Ce matin, discussion franche & amicale avec @USAmbDRC. Les vrais amis se doivent tjrs la vérité. Sur la #CENI, j’ai relevé que « pour des élections 2023 crédibles, on ne mélange pas les anciennes tomates pourries avec les nouvelles.« 

Les Etats-Unis ont appelé à la désignation d’un candidat « indépendant et crédible » à la tête de la CENI. L’Ambassadeur Hammer s’était entretenu également avec le Cardinal Fridolin Ambongo la semaine dernière. Parlant de cet échange avec Moïse Katumbi, Mike Hammer affirme qu’il a tourné essentiellement sur la meilleure façon de renforcer les institutions démocratiques en RDC, notamment en veillant à ce que la CENI soit dirigée par une personne irréprochable. La situation de COVID-19 d le Haut-Katanga a aussi été échangé entre les deux hommes.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...