mardi, septembre 15, 2020
DRC
10,401
Personnes infectées
Updated on 15 September 2020 à 18:01 18 h 01 min
DRC
317
Personnes en soins
Updated on 15 September 2020 à 18:01 18 h 01 min
DRC
9,817
Personnes guéries
Updated on 15 September 2020 à 18:01 18 h 01 min
DRC
267
Personnes mortes
Updated on 15 September 2020 à 18:01 18 h 01 min

l'info en continu

Insécurité au Kongo Central : une délégation des notables Ne-Kongo reçue par Gilbert Kankonde

- Publicité-

La situation sécuritaire dans la province du Kongo Central a fait l’objet d’un échange, le mardi 16 juin 2020, entre le Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, Gilbert Kankonde et une délégation des notables de cette province, rapporte le service de communication dudit ministère.

La rencontre a eu lieu au cabinet du vice-Premier ministre, avec une seule problématique autour de cet échange: l’insécurité qui a élu domicile dans la province du Kongo Central, où l’on dénote des cas des vols, des meurtres, etc.

- Publicité-

« Nous sommes venus auprès du vice-Premier ministre Gilbert Kankonde pour lui faire part des différents problèmes que nous sommes en train de vivre au Kongo central. Ces problèmes sont multiples. Dernièrement, il y a eu des cas d’insécurité au niveau de notre province et le VPM a été très attentif et je crois que dans ce cadre-là, une concertation vient d’être mise en oeuvre et la délégation de Kongo Central, nous voulons rencontrer le chef de l’État », a expliqué Diomi Ndongala qui a conduit la délégation.

Un document élaboré par toutes les tendances confondues de la province du Kongo Central a été remis à Gilbert Kankonde, reprenant toutes les revendications discutées au cours de l’échange.

« Nous avons soumis au vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Gilbert Kankonde, un document. Notre souhait est que ce mémorandum soit déposé par la délégation ici présente auprès du chef de l’État », a ajouté Diomi Ndongala, qui a confirmé qu’un partenariat venait d’être lancé pour que la paix puisse exister au niveau du Kongo Central afin que la province soit gérée de manière adéquate par rapport aux ambitions des communautés locales.

Très receptif à la déclaration de cette délégation des Ne-kongo, le Vice-Premier ministre a promis que des solutions idoines seront vite trouvées face aux problèmes qui se posent dans cette province.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Kinshasa : MSF a transféré la gestion du centre de traitement aux autorités de l’hôpital Saint Joseph de Limete

Près de cinq mois après avoir démarré un appui d’urgence à l’hôpital Saint Joseph (HSJ) de Kinshasa pour la prise en charge...

Ouverture de la session parlementaire: « Cette session s’ouvre dans un contexte sanitaire, social et économique particulier » (Jeanine Mabunda)

Dans son discours d'ouverture de la session de septembre ce mardi 15 mars, la présidente de l'assemblée nationale, Jeanine Mabunda rappelle: "Cette...

Joseph Kabila à la rentrée parlementaire : « Il s’agit bel et bien de la pédagogie démocratique. Une leçon de plus pour cette session » (Serge...

Réagissant à la suite de la rentrée parlementaire mardi 15 septembre 2020 du sénateur Joseph Kabila, le président de la Ligue des...

Kinshasa : Félix Tshisekedi, Denis Sassou Ngouesso et Boni Yayi à la messe des suffrages de Germaine Djembo

Accompagnés de leurs épouses, les présidents Félix Antoine Tshisekedi ( RDC) et Denis Sassou Nguesso ( Congo) ont participé, mardi 15 septembre...

La suspension du DG de l’AAC ne viole aucune disposition de la loi ni texte réglementaire (Ministre des Transports)

Le Conseil des ministres du vendredi 11 septembre 2020 est revenu sur la suspension du Directeur général de l'Autorité de l'aviation civile...