mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min

l'info en continu

Augmentation émoluments des députés: « Nos vaillants élus nationaux méritent mieux autant que toutes les couches socioprofessionnelles » (mise au point AN)

- Publicité-

Dans une mise au point sur l’éventuelle requête de l’Assemblée Nationale au sujet de l’amélioration des conditions de travail du personnel administratif et Députés nationaux, le rapporteur de l’Assemblée nationale, Célestin Musao Kalombo, est revenu sur la tôlée suscitée par la demande d’augmentation des émoluments des députés nationaux à plus de 2000 dollars américain.

« Il semble qu’avec l’avènement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la rumeur l’emporte désormais sur la vraie information. C’est, en effet, la bombe à retardement du perpétuel souci de l’homme « animal social » de communiquer. L’Assemblée Nationale aurait sollicité la révision à la hausse des émoluments des Honorables Députés nationaux et de l’enveloppe consacrée mensuellement au fonctionnement de son administration »., indique-t-il dans sa mise au point.

- Publicité-

Le rapporteur de la chambre basse note que « D’aucuns oublient par ailleurs que le Chef de l’État, dans son discours à la Nation, n’avait pas hésité de reconnaître le rôle du Député national au sein de la Communauté nationale : « il est un acteur social amplement sollicité ».

Et de poursuivre:

« La toile s’enflamme à tort, les plateaux des médias télévisuels sont inondés par des beaux parleurs.

Qui trompe qui? C’est la belle question qu’il faille se poser face à des accusations grossières dont l’anathème est jeté aux animateurs d’une institution prestigieuse. Il n’est pas question de démentir forcément l’information, mais plutôt il est impérieux de replacer le dossier dans son vrai contexte. »

« Qui n’a pas vécu le vote par les deux chambres du Parlement de la loi de finances 2020 dont le Budget s’élève jusqu’ici à hauteur de 11 milliards de dollars américain? Quand bien même il urge aujourd’hui, de parler du Collectif budgétaire compte tenu de la crise sanitaire en présence. Lequel collectif budgétaire oblige la réduction du train de vie de toutes les institutions »., a-t-il rappelé.

Pour lui, il ne fait aucun doute: « Nos vaillants élus nationaux méritent mieux autant que toutes les couches socioprofessionnelles dont les Professeurs d’universités qui sont les Éclaireurs de notre société, les Médecins, les Magistrats, les Enseignants… »

« Qui se rappelle des récentes paroles du Directeur de Cabinet du Chef de l’État affirmant à haute et intelligible voix, depuis la prison de Makala, que le salaire des conseillers à la Présidence de la République a été doublé et même triplé ? » S’interroge-t-il.

Et d’ajouter:

« Quoi de plus, si c’est une requête où une institution plaide à raison en faveur de son personnel administratif et des élus légitimes du peuple congolais ? »

Il y a lieu de rappeler selon lui, que chaque congolais servant la République par quelque job que ce soit mérite bel et bien une rémunération décente. C’est la Constitution de notre mère patrie – la loi des lois, qui le dit ainsi.

Et de se questionner:

« Question : qui devra croire que le Haut fonctionnaire mal payé honorera la bonne gouvernance envisagée dans le crédo des uns et des autres ? En substance, nous comprenons que l’Etat congolais est appelé à améliorer les conditions de travail de tous les travailleurs publics, les Honorables Députés y compris, les Professeurs, les Médecins… « 

Selon lui, « Quand le congolais donne aveuglément du crédit à ce qui est émotionnel au détriment de la vérité, c’est une entorse à la matérialisation du combat pour un État de droit tant réclamé par tous. De toutes les années, les Honorables Députés nationaux ont toujours demandé à l’exécutif national d’améliorer les conditions de vie et de travail des enseignants, militaires, policiers, magistrats, Professeurs d’universités…, pourquoi les leur ne doivent pas être améliorées? »

« Il est à noter que la requête de l’Assemblée nationale, si seulement elle est vraie, elle date alors de la session ordinaire de septembre 2019 et tire sa raison d’être de la loi de finances 2020 (dont l’exécution est malheureusement à dure épreuve), c’est-à-dire bien avant la pandémie du coronavirus qui a fini par anéantir l’activité économique. Il n’y a point donc de sujet qui puisse faire jaser lorsque ce qui se conçoit clairement s’énonce aussi clairement et les mots pour le dire coulent avec fluidité.
Ne gaspillons pas le temps à vilipender à tort les animateurs de nos institutions, construisons un Congo fort où les travailleurs sont rémunérés à leur juste valeur. » Se justifie-t-il.

Il sied de noter que quelques députés nationaux se sont ouvertement opposés à cette augmentation des émoluments. Il s’agit notamment des députés Claudel Lubaya, Delly Sesanga et Patrick Muyaya.

Thierry Mfundu

- Publicité -

8 Commentaires

  1. D’abord il faudra savoir à combien revient le salaire d’un député, si un député peut toucher plus de 10.000usd juste pour aller se battre et faire la honte à travers les réseaux sociaux. Pour tout cela, ils sollicitent une augmentation, n’importe quoi, prenez cet argent redisttibuez dans le social des congolais.

  2. C est une bonne chose de reconnaître l importance et aussi beaucoup de problèmes auxquels ils sont confrontés face à la population ( leur base). Mais quid de la rente des leurs collègues (aînés) honoraires, qui ont cotisé dans la caisse sociale des parlementaires pendant 5 ans, mais qui au retour ne reçoivent que 340 USD au lieu de 750 USD prévus par le législateur. Les aadministratifs qui touchent dans le même frais de fonctionnement où est aussi prévu la rente des députés honoraires ont leur salaire au taux actualisé le dollars américain. Chose étonnante, même si la chance souriait pour que le frais de fonctionnement vienne en usd, c est le taux de 920 FC pour 1 USD qui est appliqué( contrairement aux administratifs qui sont payés eux aussi par la même source. Et face à ça, nos vaillants élus nationaux n en parle jamais alors qu ils savent très bien cette situation (le bureau étant officiellement saisi et aussi d autres vaillants qui sont revenus à plus d un mandat). C est Curieux n est ce pas? Que vivent nos vaillants élus très soucieux du bien être de leur base que nous sommes. Mais, à titre de rappel, il sied de le faire savoir à nos vaillants qu avant eux, il y a eu d’autres vaillants hier et aujourd’hui sont maltraités par leur collègue. N empêché que demain les mêmes causes produisent les mêmes effets.

  3. Dans un pays comme la Suède où le budget se chiffre à des centaines de milliards USD et où le salaire moyen est de 2800USD, un député est payé 6900USD. Ici le salaire moyen est moins de 100USD, ils devraient s’estimer chanceux…

  4. La folie l’emporte sur la raison : ce sont ces même députés qui ont voté cette loi où un ancien Président toucherait plus de 50 000 $ dans un Pays où le Chômage est gangréné dans un niveau qu’on ne peut pas estimé !!!
    Je Plains mon Pays la RDC d’avoir de telles personnes comme cadres et Gouvernants

  5. Moi meme je me demande jusqyu’où ira c’est égoisme de nos deputés qui du reste ne nous represent pas. Ils font la honte de la politique congolaise en allant montrer leurs bisepses au parlement et se dise etre des resprésentants du peuple. Ils doivent savoir qu’ils ne sont pas speciaux plus que les autres congolais et que 2023 n’est pas du tout loin. Nous allons les sanctinner malgré leur magouille

  6. A mon sens ces députés devraient simplement rendre l’éponge que solliciter une augmentation des émoluments dans un contexte caractérisé par une crise aiguie .si on comprend bien en entreprenant une telle bavure mabunda sait qu’il y’a assez de fonds pour répondre à une telle démarche.vraiment une prise de conscience nationale nous epargerait ces genres de comportement anty patriotique

Comments are closed.

EN CONTINU

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...