mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min

l'info en continu

Désignation du nouveau président de la CENI : LAMUKA considère “ces manœuvres comme une provocation et met en garde leurs auteurs”

- Publicité-

La coalition LAMUKA dit avoir appris avec beaucoup de consternation les manœuvres orchestrées lors des réunions tenues les 08 et 09 juin pour la désignation du nouveau président de la Commission électorale nationale indépendante, (CENI).

Dans son communiqué du 12 juin, signé par Martin Fayalu, Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba et Adolphe Muzito, Lamuka met en garde quiconque serait à la base des manœuvres ayant pour but de conduire à la désignation de nouveaux animateurs de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

- Publicité-

« Nous considérons toutes ces manœuvres comme une provocation et mettons en garde leurs auteurs, » indique Lamuka dans son communiqué.

Ces quatre leaders de la plateforme politique LAMUKA soutiennent que « les personnes ayant pris part active à l’organisation des élections passées doivent être d’office écartées, car ayant contribué aux fraudes massives. »

Cependant, ils préconisent un audit financier dans cette institution, pour faire la lumière sur la somme de près d’un milliard de dollars américains dépensée pour l’organisation des élections chaotiques de 2018″.

Ils disent prendre à temoin les partenaires ainsi que la communauté internationale et lancent un appel à la population pour qu’elle demeure vigilante et veille à ce que tout soit fait de manière à garantir la sincérité des urnes lors des prochaines échéances électorales.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. je suis d’accord avec cette déclaration car nous n’aimerions pas voir encore une figure parmi l’équipe de Mr Nanga figurer dans la nouvelle commission.

  2. Moi je trouve que l’option est prise trop tôt car le Congo est un pays des grands corrupteurs et permettre à ceux-ci de connaître en beaucoup d’avance le président de la ce ni, c’est juste leur donner pouvoir de se préparer pour bien le corrompre . « Tout humain est corruptible », dit-on.

Comments are closed.

EN CONTINU

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...