l'info en continu

Covid-19: MSF constate une baisse de fréquentation des centres de santé et hôpitaux par la population kinoise

- Publicité-

L’ONG Médecins sans Frontières, MSF, dit constater une baisse de fréquentation des centres de santé et hôpitaux à Kinshasa, qui s’explique par le fait que certains Kinois redoutent la contamination au virus en fréquentant les hôpitaux.

C’est le contenu d’un communiqué de cette organisation du 11 juin 2020.

- Publicité-

Depuis la déclaration de la pandémie de Covid-19 en RDC, le 10 mars 2020, l’ONG Médecins Sans Frontières (MSF) affirme que d’autres habitants de Kinshasa craignent d’être isolés et stigmatisés après avoir été détectés positifs à la Covid-19.

« L’impact économique de certaines mesures de prévention, telle que la restriction des mouvements, serait également l’une des causes de cette baisse de fréquentation des structures de santé, » indique MSF dans son communiqué et rappelle qu’elle a pris en charge des patients suspects et confirmés de Covid-19 à l’hôpital Saint Joseph de Kinshasa.

Une prise en charge faite avec l’appui du Bureau diocésain des œuvres médicales, du ministère de la Santé et de l’équipe nationale de la riposte à la Covid-19.

MSF indique que du début mai à juin, le centre a en moyenne hospitalisé 30 patients par jour, dont près de 20% sous oxygénothérapie.

« Au soir du 10 juin, 13 des 29 patients hospitalisés étaient placés sous oxygène, » a-t-elle renseigné.

Pour appuyer 50 structures de santé de quatre zones sanitaires de Kinshasa, Médecins Sans Frontières a mis en place des équipes mobiles pour renforcer les mesures d’hygiène édictées par les autorités sanitaires pour faire face à la Covid-19.

Le comité multisectoriel de la riposte à la maladie à coronavirus a, dans son bulletin du jeudi 11 juin, enregistré 122 nouveaux cas confirmés positifs. Toutes ces nouvelles contaminations sont de la ville de Kinshasa qui totalise désormais 4 186 cas, pendant qu’au total le pays, la RDC, compte 4.637 cas, dont 4.636 cas confirmés et 1 cas probable; cela, depuis le début de la maladie au pays, le 10 mars dernier.

Parmi les 11 provinces touchées, la ville de Kinshasa a 4.186 cas , le Kongo Central qui compte 221 cas , le Sud-Kivu compte actuellement 106 cas alors que le Haut-Katanga est à 61 cas et le Nord-Kivu a 54 cas. Les provinces de l’Ituri et du Kwilu ont chacune 2 cas pendant que le Haut Lomami, la Tshopo et l’Équateur ont un cas chacun.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU