PUBLICITÉ

Jammal Samih: « Même si je suis condamné, je vais continuer le travail »

Jammal Samih, a pris la parole pour clôturer les débats de sa défense au procès où il est poursuivi aux côtés de Vital Kamerhe et Jeannot Muhima. L’homme d’affaires libanais a clamé son innocence comme à son habitude. « Je suis innocent, innocent, innocent », a-t-il répété. « Je n’ai rien fait. Je suis innocent. Avec tout mes respects, je vous demande de m’acquitter », ajoute-t-il.

Jammal Samih a par ailleurs fait savoir qu’il continuerait le travail même s’il était condamné. Le libanais a fait remarquer qu’il a des contenairs bloqués au bord, à la base du retard occasionné autour des travaux.

- Publicité-

La partie civile et le ministère public ont recueilli d’une peine maximale pour Jammal Samih notamment pour corruption, détournement des deniers et blanchiment d’argent.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU