l'info en continu

Beni: « Tout policier qui sera retrouvé avec une arme en son domicile sera arrêté » (colonel Van Kasongo)

- Publicité-

Désormais, aucun policier de la ville de Beni, au Nord-Kivu, n’a le droit de garder une arme dans son domicile ou dans son lieu de résidence.

« Tout policier qui sera retrouvé avec une arme en son domicile sera tout simplement arrêté, » a prévenu le colonel Van Kasongo, chargé de l’administration au sein de la Police Nationale Congolaise (PNC) du Nord-Kivu.

- Publicité-

L’ annonce de cette décision a été faite, lundi 8 juin dernier, lors d’un échange avec les éléments de l’ordre à l’état major de la PNC/Beni.

Dans son mot aux policiers, le colonel Van Kasongo a déclaré qu’il a constaté que certains d’entre eux usent des armes pour commettre des actes inciviques, notamment des vols, tracasseries et d’autres maux qui endeuillent les populations locales.

D’où, selon lui, l’urgence de cette décision et l’annonce des sanctions sévères à ceux qui vont désobéir à cet ordre.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Il ne me semble judicieux de priver les policiers de leurs armes dans des endroits aussi dangereux que Béni à cause de la présence des adf-nalu. Comme forces de l’ordre, ils constituent, eux et leurs familles, une cible idéale pour ces terroristes. Que faire? Il faudrait simplerment procéder régulièrement au contrôle des munitions qu’on leur donne. S’il en manque, qu’ils en donnent la justification. Il existe des rapports balistiques pour déterminer l’origine des balles tirées. Donc, comme le dit l’adage, il ne faut jeter l’enfant et l’eau de bain en même temps. Tous les policiers ne sont pas mauvais.

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :